Amazon veut créer son propre ordinateur quantique, concurrençant Google et IBM

La troisième plus grosse entreprise du monde accélère les travaux en vue de créer son ordinateur quantique, relate Bloomberg. Le groupe utiliserait un modèle d’ordinateur à supraconducteur.

Après les processeurs à base ARM pour serveurs ou les puces dédiées à l’intelligence artificielle, le géant du commerce en ligne Amazon accélère le développement de son propre ordinateur quantique, affirme Bloomberg.

En 2019, Amazon avait déjà créé l’unité AWS Center for Quantum Computing et propose Bracket, un service qui permet d’expérimenter les algorithmes quantiques. Contrairement à la machine habituelle, l’ordinateur quantique repose non plus sur des valeurs binaires (1 ou 0), mais sur des «qubits» dont la valeur peut être 1, 0 ou une combinaison de ces deux états.

Une approche similaire à celle d’IBM et Google

Les spécialistes expliquent que les ordinateurs quantiques seront susceptibles de révolutionner de nombreux domaines, tels que la cryptographie, la chimie ou la physique des matériaux.

D’après les informations fournies par Bloomberg, Amazon utiliserait un modèle de machine à supraconducteur, ce qui relève d’une approche similaire à celle d’IBM et Google.

Plus tôt en 2020, la société de Jeff Bezos était devenue la troisième plus grosse entreprise du monde. Si elle maintient son rythme d’embauches actuel d’ici 2023, Amazon sera le premier employeur de la planète.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала