Un flux de vent solaire se dirige vers la Terre, préviennent des chercheurs

CC0 / Pexels / aurore boréale
aurore boréale - Sputnik France
Émis lors d’une éruption, un flux de vent solaire se dirige vers la Terre, indique l’Académie des sciences de Russie. La planète bleue en sera recouverte pendant près de 24 heures, alors que des perturbations géomagnétiques sont prévues dans la nuit du 9 au 10 décembre.

En raison d’une récente éruption solaire, la Terre sera recouverte d’un nuage de vent solaire pendant environ 24 heures, rapporte l’Académie des sciences de Russie.

«Pour la première fois depuis plusieurs années, des perturbations géomagnétiques émises par une éruption solaire sont attendues sur Terre dans la nuit du 9 au 10 décembre», indique l’institution.

Cela est provoqué par «l’émission de vent solaire lors d’une éruption survenue le 7 décembre, qui se dirige actuellement vers la Terre».

Les premiers jets atteindront la planète vers 1 ou 2h du matin le 9 décembre (heure française). Le flux principal est attendu vers 22h, le même jour.

«Au total, notre planète sera frappée par ce flux solaire pour un peu plus de 24 heures, jusqu’à l’après-midi du 10 décembre», estiment les chercheurs.

Conséquences négatives et positives

Le phénomène provoquera la montée en flèche des rayonnements sur les objets dans l’espace et la perturbation du champ magnétique terrestre.

Parmi ses effets positifs, les chercheurs évoquent les chances accrues d’observer les aurores boréales à des latitudes plus basses que d’habitude.

Fin novembre, l’éruption solaire la plus puissante en trois ans a été détectée sur la face cachée du Soleil. Les chercheurs ont fait état d’une activité accrue de l’étoile. Le nombre d’éruptions détectées durant les 10 premiers jours du mois de novembre a dépassé celui recensé au cours de toute l’année 2020, selon l’Académie des sciences.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала