Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une croisière «vers nulle part» ne se passe pas comme prévu, le bateau contraint de rentrer

S'abonner
Un cas de Covid-19 a obligé un bateau de croisière singapourien à retourner ce 9 décembre au port. La contamination a été détectée chez un passager de 83 ans le troisième jour des quatre prévus dans le cadre du programme de croisière «vers nulle part» introduit à Singapour en raison de la suspension du tourisme face à la pandémie.

Le vaisseau de la compagnie Royal Caribbean, opérant dans le cadre du programme de croisière «vers nulle part» introduit à Singapour en raison de la pandémie, est rentré au port ce mercredi 9 décembre plus tôt que prévu à cause d'un cas de contamination au Covid-19 à bord, rapporte The Straits Times.

Le bateau a fait demi-tour le troisième jour des quatre prévus après qu'un passager singapourien de 83 ans a été testé positif au Covid-19.

Celui-ci avait demandé de l'aide médicale à bord pour de la diarrhée et avait passé un test PCR obligatoire dans le cadre du protocole. Son test avant l'embarquement était négatif, note au quotidien le directeur de croisière à l’Office du tourisme de Singapour.

Seul cas détecté

Transportant 1.680 passagers et 1.148 membres d'équipage, ceux qui avaient eu des contacts étroits avec la personne infectée ont été isolés à bord. Tous ont été testés négatifs au nouveau coronavirus.

«Nous avons mis en place les protocoles nécessaires afin de nous assurer et assurer au public que quelque chose de ce genre peut être géré», a déclaré mercredi le ministre du Commerce et de l'Industrie, Chan Chun Sing.

Quarantaine ou surveillance médicale prévue

Dans un avis de santé émis aux passagers, le ministère de la Santé a déclaré que les cas contacts seraient placés en quarantaine ou sous surveillance médicale. Les autres personnes devront surveiller leur état de santé pendant 14 jours à compter de la date de débarquement et subir un test à la fin de la période de surveillance.

Selon le quotidien, les passagers attendent actuellement de nouvelles instructions pour débarquer.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала