Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Alassane Ouattara entend renforcer la cohésion sociale en Côte d’Ivoire

© Photo AIPCérémonie d'investiture du Président ivoirien Alassane Ouattara au palais présidentiel.
Cérémonie d'investiture du Président ivoirien Alassane Ouattara au palais présidentiel. - Sputnik France
S'abonner
Lors de sa cérémonie d’investiture, le chef de l’État ivoirien a déclaré souhaiter renforcer la cohésion sociale et consolider la paix dans toutes les contrées de la Côte d’Ivoire. Pour ce faire, il va créer un ministère de la Réconciliation.

Le Président de la République ivoirienne Alassane Ouattara entend renforcer la cohésion sociale et consolider la paix dans toutes les contrées de la Côte d’Ivoire. Il a tenu ses propos lors de son discours solennel après sa prestation de serment, ce lundi 14 décembre, en qualité de Président de la IIIe République, au palais présidentiel.

«Il nous faut consolider la tranquillité et la paix dans nos villages, nos villes, notre  pays, c’est le sens que je donne à la prestation de serment: renforcer la cohésion et conduire la destinée de notre pays vers le développement et le mieux-être de chaque Ivoirien et Ivoirienne», a déclaré le Président Alassane Ouattara.

À cet égard, le chef de l’État a rappelé «ses progrès réalisés et appréciés en matière de réconciliation» avec notamment la loi d’amnistie de 2018 et la récente délivrance d’un passeport ordinaire et diplomatique à son prédécesseur.

Pour ce faire, il appelle les Ivoiriens à renouer avec les valeurs de paix, d’hospitalité, de dialogue et de discipline et travail prôné par l’ancien Président Felix Houphouet Boigny.

Création d’un ministère en charge de la réconcialiation

Il compte, dans la même veine, créer un ministère en charge de la réconciliation nationale «dans les prochains jours pour évaluer les actions, dans l’objectif de renforcer la cohésion et la réconciliation des fils et filles de la Côte d’Ivoire», a-t-il dit.

«J’ai instruit le Premier ministre, Hamed Bakayoko, de reprendre les discussions avec les partis politiques pour mettre en œuvre les recommandations de la Communauté économiques des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) relatives à la Commission électorale indépendante (CEI) dans la perspective de la tenue des élections législatives, dans le courant du premier trimestre  2021», a affirmé M. Ouattara.

Le Président ivoirien a invité les partis politiques à saisir cette opportunité pour aboutir à décrispation du climat politique par le dialogue. «Pour ma part, je renouvelle mon ambition de construire avec tous les compatriotes sans exclusion une Côte d’Ivoire solidaire pour un avenir meilleur pour tous les Ivoiriens», a-t-il conclu.

Le Président ivoirien Alassane Ouattara - Sputnik France
Côte d’Ivoire: «Sentant le danger», Ouattara appelle l’opposition à un «dialogue sincère»

Près de 300 invités, dont plusieurs chefs d’État africains (Bénin, Burkina Faso, Congo-Brazzaville, Ethiopie, Ghana, Guinée-Bissau, Liberia, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Sierra Leone, Togo), ont pris part à cette cérémonie de prestation de serment du Président Alassane Ouattara.

Parmi les invités de marque figuraient le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, et l’ancien Président français Nicolas Sarkozy. Le Conseil constitutionnel a déclaré le Président Ouattara vainqueur de la présidentielle du 31 octobre 2020, avec un score de 94,27% et un taux de participation de 53,90%.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала