Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les échantillons pouvant expliquer les origines de l’Univers rapportés par la sonde Hayabusa 2 - première image

© AP Photo / JAXAHayabusa 2 près de Ryugu
Hayabusa 2 près de Ryugu  - Sputnik France
S'abonner
Les fruits de la longue odyssée spatiale vers l’astéroïde Ryugu de la sonde japonaise Hayabusa 2 ont laissé les chercheurs sans voix. Dubitatifs jusqu’au dernier moment quant aux résultats, ils ont découvert le 14 décembre des échantillons de sol qui semblent en effet provenir de l’astéroïde en question.

Les chercheurs de l’Agence d’exploration aérospatiale japonaise (JAXA) ont confirmé le succès qu’a eu la mission Hayabusa 2 visant à collecter des échantillons à la surface de l'astéroïde Ryugu. Jusque-là, ils n’avaient pas été sûrs du succès de ce périple spatial de six ans.

Le conteneur des échantillons collectés a été ouvert par les spécialistes dans la «salle blanche» du laboratoire. Ils y ont bel et bien retrouvé des granules de sable noir qui, de leur avis, sont effectivement des particules de l’astéroïde Ryugu, selon le communiqué de presse. Cette découverte pourrait aider à éclaircir les origines de la vie et de notre Univers.

Les spécialistes n’ont pas encore ouvert la partie intérieure du conteneur et envisagent de l’ouvrir pour de futures analyses, selon le communiqué de presse.

Première réaction

Lors d’un point presse, Hirotaka Sawada de JAXA, a confié qu’il était resté sans voix en apercevant l'échantillon pour la première fois:

«Je pense que j’ai probablement crié, je ne me souviens pas vraiment. C’était vraiment différent de ce à quoi je m’attendais», a-t-il dit.

Sei-ichiro Watanabe, professeur à l’Université de Nagoya qui dirige ces recherches, a résumé ainsi son ressenti:

«Nous sommes absolument excités».

Vers de nouvelles missions

Cette annonce intervient huit jours après que la sonde a largué la capsule sur Terre. Elle s’est ensuite lancée dans une nouvelle expédition vers l'astéroïde 1998 KY26. C’est en juillet 2031 que la sonde Hayabusa 2 devrait atterrir à sa surface afin de prélever des échantillons de sol qui peuvent contenir des particules d’eau et de matière organique.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала