Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Deux policiers pris à partie et blessés par des tirs de mortiers d’artifice dans les Yvelines

S'abonner
La police recherche les individus qui ont attaqué le 15 décembre avec des tirs de mortiers d’artifice deux policiers lors d’un contrôle de port du masque à Chanteloup-les-Vignes. Souffrant de légères brûlures au torse et à l'aine, les victimes ont été hospitalisées.

Deux policiers ont été agressés mardi 15 décembre avec des mortiers d'artifice à Chanteloup-les-Vignes dans les Yvelines, rapporte Le Parisien.

L’attaque a eu lieu vers 18 heures dans le quartier de la Noé lorsqu’une adjointe de sécurité et un gardien de la paix allaient contrôler des individus pour non-port du masque.

«Ils ont été pris à partie par un groupe d'assaillants avant d'être acculés et de reculer dans la gare sous les tirs de mortiers», relate au quotidien l'un de leurs collègues.

Leur vie n’est pas en danger

Des renforts ont dû intervenir. Souffrant de légères brûlures au torse et à l'aine, les deux victimes ont été prises en charge par les secours qui les ont transportées à l'hôpital de Poissy. Leur pronostic vital n’est pas engagé.

Les enquêteurs du commissariat de Conflans-Sainte-Honorine recherchent actuellement les auteurs des faits.

La nécessité de tenues ignifugées déjà évoquée

Le délégué du syndicat Alliance Julien Le Cam qui demande «depuis des mois» de munir les forces de l'ordre de tenues ignifugées condamne une agression «inacceptable».

«Ces faits récurrents depuis de nombreux mois ne sont pas pris au sérieux par les autorités de ce département», regrette quant à lui auprès du quotidien François Bersani, représentant d'Unité SGP, qui demande également l’utilisation de ces tenues «depuis de nombreuses semaines».

Contactée mardi 15 décembre par Le Parisien, une source proche de la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) confirme la nécessité de ces équipements dans les zones sensibles en en promettant l’arrivée prochaine dans les commissariats des Yvelines.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала