Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Pfizer s’insurge contre la Belgique après la publication du prix du vaccin

© REUTERS / DADO RUVICFlacons du vaccin de Pfizer et BioNTech
Flacons du vaccin de Pfizer et BioNTech - Sputnik France
S'abonner
La société pharmaceutique américaine Pfizer s’est plainte de la violation d’une clause de confidentialité après qu’une femme politique belge a publié jeudi le prix par dose des vaccins anti-Covid-19 commandés par le pays, relate Le Soir.

Pfizer a confirmé ce vendredi 18 décembre qu’une politicienne belge avait brisé une clause de confidentialité avec son tweet sur le prix des vaccins contre le Covid-19, relate Le Soir.

Le 17 décembre, la secrétaire d’État au Budget Eva De Bleeker a affiché sur Twitter un tableau avec le nombre de doses et le prix par dose de chaque vaccin, après un débat de 30 heures sur le budget au Parlement. Elle a ensuite supprimé ledit tweet.

Réaction du fabricant

Pfizer et son partenaire allemand BioNTech, dont le vaccin Covid-19 est le premier à avoir été approuvé par les régulateurs occidentaux, font partie des fournisseurs de l’Union européenne, dont la Belgique.

La porte-parole du fabricant pour le Benelux a déclaré au Soir que la publication de ces détails était une violation de la confidentialité:

«Un impair de la part de l’équipe de communication. Ces prix sont couverts par une clause de confidentialité prévue dans le contrat avec la Commission européenne. Je peux le confirmer, mais nous ne ferons pas d’autres commentaires.»

Les prix dans le tableau

Le tableau publié par Mme De Bleeker montrait que le gouvernement belge avait payé à Pfizer/BioNTech 12 euros par dose pour en acheter environ cinq millions.

Vaccin de Pfizer - Sputnik France
Le PDG de Pfizer refuse de se faire vacciner contre le Covid-19 pour l’instant, et s’explique
Des sources de Reuters ont expliqué que l’UE avait accepté de payer 15,50 euros par dose pour le vaccin Pfizer/BioNTech.

L’Association générale de l’industrie du médicament de Belgique a estimé que la fuite était une «grave violation de la clause de confidentialité et blessait le gouvernement lui-même».

L’Agence européenne des médicaments a déclaré qu’un groupe d’experts se réunirait le 21 décembre pour évaluer le vaccin Pfizer/BioNTech et que les inoculations dans l’UE pourraient commencer le 27 décembre.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала