Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les souches britannique et sud-africaine du coronavirus sont différentes, selon l’OMS

S'abonner
Les mutations du coronavirus récemment découvertes au Royaume-Uni et en Afrique du Sud sont deux souches différentes, a annoncé un responsable de l’OMS.

Les nouvelles souches du coronavirus SRAS-CoV-2 détectées au Royaume-Uni et en Afrique du Sud sont deux mutations différentes, a déclaré la responsable de l’Organisation mondiale de la santé Maria van Kerkhove.

«Dans les faits, il s’agit de deux mutations séparées», a-t-elle fait savoir lors d’une conférence de presse.

D’après elle, les autorités britanniques et sud-africaines coopèrent avec l’OMS pour étudier ces nouvelles souches. Londres a notamment assuré à l’organisation que les vaccins déjà mis au point seraient efficaces contre la mutation découverte au Royaume-Uni.

Vols annulés, Londres reconfinée

L'apparition au Royaume-Uni d'une nouvelle variante du coronavirus, qui serait jusqu'à 70% plus contagieuse, a provoqué un vent de panique dans le monde, des dizaines de pays, dont la Russie, annulant alors les vols en provenance des Îles britanniques.

Dimanche 20 décembre, le ministre britannique de la Santé, Matt Hancock, a estimé que la nouvelle souche du virus était «hors de contrôle», justifiant un reconfinement de Londres et d'une partie de l'Angleterre.

L'OMS et l’Agence européenne des maladies ont pour leur part appelé leurs membres en Europe à renforcer leurs contrôles pour combattre la propagation de la nouvelle variante.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала