Un pays de plus détecte la souche britannique du coronavirus sur son territoire

La souche britannique du coronavirus tout juste découverte a été relevée chez une étudiante arrivée à Singapour en provenance du Royaume-Uni, indique le ministère de la Santé du pays. Effectués sur 11 autres personnes, les tests préliminaires ont également montré la présence de la mutation.

Les autorités sanitaires singapouriennes ont fait état d’un premier cas de contamination à la souche britannique du SARS-CoV-2 dans leur pays, rapporte Channel NewsAsia.

C'est une jeune fille de 17 ans qui étudiait au Royaume-Uni depuis août.

Elle est retournée à Singapour le 6 décembre. Le lendemain, l’étudiante a développé une fièvre. Son test est revenu positif au Covid-19.

«Tous ses contacts étroits avaient été placés en isolement et avaient été testés négatifs pour l'infection au Covid-19 à la fin de leur période de quarantaine», précise le ministère.

Les tests préliminaires effectués sur 11 autres personnes qui se trouvaient déjà en isolement ont également montré la présence de la variante du coronavirus.

La veille, le ministère de la Santé du pays avait déclaré l’absence de preuve de circulation locale de cette nouvelle souche.

Nouvelle souche

Les autorités britanniques avaient précédemment déclaré avoir découvert une nouvelle variation du coronavirus, potentiellement plus contagieuse pour les enfants que la précédente. Sa propagation ayant été qualifiée de «hors de contrôle» par le secrétaire d’État à la santé britannique Matt Hancock, Londres et une partie d’Angleterre se sont reconfinés.

Suite à la détection de cette mutation, des dizaines de pays, dont la France, ont suspendu les vols en provenance du Royaume-Uni.

La souche variante a également été signalée dans plusieurs pays européens, dont l’Italie, le Danemark, les Pays-Bas, mais aussi en Australie et en Israël.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала