Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Voici pourquoi l’Algérie a choisi le vaccin anti-covid russe Spoutnik V

© Sputnik . Vladimir Astapkovitch / Aller dans la banque de photosDes boîtes de vaccins Spoutnik V (GamCovidVac) au Centre Gamaleïa de Moscou
Des boîtes de vaccins Spoutnik V (GamCovidVac) au Centre Gamaleïa de Moscou - Sputnik France
S'abonner
Le Président Tebboune ayant décidé de lancer une campagne de vaccination, le chef du service cardiologie au CHU Nafissa Hamoud d’Alger a expliqué pourquoi le vaccin Spoutnik V est proche des critères de l’Algérie. Tout en saluant «ses capacités industrielles», il a noté la possibilité de le fabriquer localement.

L’Algérie a signé «un contrat de gré à gré simple avec un laboratoire russe pour l’acquisition du vaccin contre le coronavirus» Spoutnik V, a annoncé le 30 décembre à la télévision nationale le porte-parole du gouvernement Amar Belhimer.

Bien que des contacts avec d’autres laboratoires étrangers soient également en cours, le Pr Djamel-Eddine Nibouche, chef du service cardiologie au CHU Nafissa Hamoud d’Alger, a expliqué au magazine Le Point pourquoi le vaccin russe intéressait l’Algérie.

«Personnellement, j’aurais opté pour le vaccin russe, nous avait confié un haut cadre de l’État la semaine écoulée, pour la simple raison que nous avons confiance dans les capacités industrielles et de transfert de technologie des Russes», a-t-il déclaré.

Possibilité de le fabriquer localement

En outre, comme Djamel-Eddine Nibouche l’a précisé, le vaccin Spoutnik V ne nécessite pas de lourdeurs logistiques pour un stockage sous très basse température et offre aux autorités algériennes la possibilité de le fabriquer localement.

«Le Fonds russe d’investissements directs propose diverses formes de coopération, à savoir l’acquisition directe, le transfert de technologie, la production conjointe et la participation à la phase III des tests cliniques», a développé début décembre l’ambassadeur russe à Alger, Igor Beliaev.

Le Spoutnik V, premier vaccin anti-Covid-19 au monde, a été homologué en Russie en août. Le directeur du Fonds russe d’investissements directs (RFPI), Kirill Dmitriev, a déclaré le 14 décembre que la troisième phase des essais permettait d’évaluer son efficacité à 91,4%.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала