Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un gouvernement «martial» dans ses mesures «inutiles»: le maire de Cannes tance le couvre-feu

CC BY 2.0 / Bex Walton / Cannes, Croisette
Cannes, Croisette - Sputnik France
S'abonner
Le maire de Cannes ne voit «pas un seul argument qui plaide en faveur de ce nouvel horaire du couvre-feu». Il a jugé auprès de Franceinfo qu’outre être «totalement inutile», cette mesure a même des conséquences «extrêmement négatives» sur l’économie et le social.

Dans une interview accordée à Franceinfo, le maire de Cannes, David Lisnard, s’est exprimé quant à l’avancement à 18h du couvre-feu dans certaines régions de France, s’opposant fermement à cette mesure. 

«Autant on comprend un confinement rigoureux qui bloque des chaînes de contamination, autant cette mesure-là est totalement inutile.»

De concert «avec le président du conseil départemental, avec le docteur Leonetti et d’autres maires», il ne voit «pas un seul argument qui plaide en faveur de ce nouvel horaire du couvre-feu».

Et d’expliquer que cela n’a «aucune conséquence sanitaire» lorsque «les restaurants sont déjà fermés» et «les lieux de regroupement sont interdits».

«En revanche», a-t-il poursuivi, ce couvre-feu «a des conséquences extrêmement négatives sur l’économie, sur le social, sur la capacité d’aller faire du sport en plein air, etc.»

Un gouvernement «martial» dans ses annonces «inutiles»

«On voit un gouvernement qui, très souvent, est martial dans les annonces d’interdits inutiles, mais qui est beaucoup plus fébrile dans l’exécution des mesures nécessaires, voire parfois est défaillant sur la vaccination et même impuissant sur l’ordre public», croit M.Lisnard.

En guise d’exemple, il a évoqué les élus de tout l’ouest des Alpes-Maritimes, qui, vu la baisse du taux d’incidence, «demandent des mesures plus rigoureuses contre ceux qui trichent».

L’édile a expliqué qu’il voyait «une grande défaillance dans ce qui est absolument nécessaire» et par rapport à «ceux qui font n’importe quoi».

Quant à la surveillance du respect de ce couvre-feu, M.Lisnard a assuré qu’il fera tout de même ce que la loi exige.

Cependant, plutôt que de s’axer «sur une mesure inutile», il demandera à la «police municipale de concentrer son action contre ceux qui créent des troubles à l’ordre public, […] font des regroupements dans la rue […], ceux qui dealent à la vue de tout le monde».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала