Les funérariums manquent de place en Californie à cause du Covid-19

CC0 / Free-Photos / San Francisco, Californie
San Francisco, Californie - Sputnik Afrique
Les pompes funèbres de Californie peinent à gérer les demandes des familles en deuil, en cette période de pandémie. L'ensemble de la chaîne funéraire est ralenti.

La pandémie de Covid-19 affecte jusqu’aux pompes funèbres en Californie, qui sont débordées par l’afflux de corps, rapporte Associated Press. L’espace vient à manquer dans les funérariums et les gérants sont forcés de refuser les demandes des familles en deuil.

«Je suis dans l'industrie funéraire depuis 40 ans et jamais de ma vie je n’ai pensé que je devrais dire à une famille: "Non, nous ne pouvons pas emmener un des vôtres"», déclare à Associated Press Magda Maldonado, propriétaire de la maison funéraire Continental.

La responsable précise que la société procède à l’enlèvement de corps 30 fois par jour, au lieu de six fois en temps normal.

Retard à tous les étages

Cette flambée de décès retarde l’ensemble des démarches funéraires, depuis l’obtention d’un certificat de décès jusqu’à l’inhumation, en passant par l’embaumement, explique à Associated Press Bob Achermann, directeur exécutif de la California Funeral Directors Association.

Des crémations, qui pouvaient être planifiées en un jour ou deux, prennent désormais une semaine ou plus. La situation est surtout alarmante dans le sud de l’État.

«Chaque funérarium à qui je m’adresse me dit: "Nous pagayons aussi vite que nous le pouvons". Le volume est tout simplement incroyable et ils craignent de ne pas pouvoir suivre le rythme», explique Bob Achermann à l’agence de presse américaine.

Près de 300.000 personnes ont été infectées par le coronavirus ces dernières 24 heures aux États-Unis, selon l'université Johns-Hopkins, ce qui constitue un nouveau macabre record. Le comté de Los Angeles est l’épicentre de la nouvelle flambée en Californie. Les hôpitaux de la région sont soumis à un afflux constant de patients et rencontrent notamment des difficultés dans la distribution d’oxygène.

Au total, 20,4 millions de cas ont été recensés aux États-Unis et plus de 350.000 personnes sont mortes depuis le début de la pandémie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала