Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une plaque d'identité militaire perdue en 1917 retrouve ses propriétaires grâce à Facebook

S'abonner
Un soldat de la Première Guerre mondiale est mort des suites de ses blessures en 1917. Sa plaque d'identité, découverte par un agriculteur, sera bientôt restituée à sa famille.

Un jeune agriculteur a repéré par hasard, lors d’une pause près d'Amiens, une plaque d'identité militaire ayant appartenu à un soldat de la Première Guerre mondiale, relate Le Progrès.

L’homme a nettoyé cette pièce de métal et y a lu l'inscription «Drevet Pierre» sur une face, et «Saint-Étienne» sur l'autre. Il a tout raconté à sa mère qui s’est chargée d’organiser les recherches sur Facebook.

​Elle a notamment partagé les photos sur un groupe intitulé «Tu es de Saint-Étienne si...», dans l’espoir de retrouver des descendants. La réaction n’a pas tardé.

Un prompt résultat

Armes à feu, image d'illustration - Sputnik France
Un «musée nazi» retrouvé chez un trafiquant d’armes en Espagne
«J'ai reçu 390 réponses» et plein de conseils, a-t-elle raconté au quotidien régional. Finalement, un internaute a fait le lien avec le nom de jeune fille de sa femme. Il a vérifié l'arbre généalogique présent sur un mur de son garage et y a en effet retrouvé un Pierre François Drevet, né en 1875 et mort en 1917 dans l'Oise, laissant une veuve et deux enfants. Il habitait Saint-Étienne.

Ils ont alors contacté les agriculteurs. La belle-fille du soldat, âgée de 93 ans, vit aujourd'hui dans une maison de retraite dans la Loire. Elle se verra offrir la plaque d'identité dès que la famille l’aura reçue.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала