Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Quand l’aide aux Américains face au Covid-19 se transforme en financement de l’ingérence étrangère

S'abonner
Qui sont le National Endowment for Democracy et USAID, grandes bénéficiaires de la Loi de Secours Covid-19, censée accorder des aides financières aux Américains pour faire face à la crise sanitaire? Emmanuel Dupuy, président de l’Institut Prospective et Sécurité en Europe (IPSE), livre son analyse au Désordre mondial.

Les plus grands gagnants de la Loi de Secours Covid-19 ne sont pas les citoyens américains, qui devraient recevoir 600 $ ou 2.000 $ de Washington, mais plutôt les ONG américaines associées aux activités de «democracy building».

Emmanuel Dupuy, président de l’Institut de Prospective et Sécurité en Europe (IPSE), revient au micro de Rachel Marsden sur le lien entre les changements de régime et les entités financés par la nouvelle loi américaine sous prétexte de lutte contre le coronavirus:

«La vocation du National Endowment for Democracy (NED) accompagne un certain nombre de notions qu’on a vu fleurir dans les médias français: le "régime change", changement de régime, la volonté des États-Unis de changer un certain nombre de régimes avec lesquelles la diplomatie américaine a quelques litiges.»
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала