Un député américain testé positif au Covid-19 après sa première injection du vaccin de Pfizer

© REUTERS / CARLOS OSORIOUn médecin se prépare à administrer une dose du vaccin de Pfizer/BioNTech (archive photo)
Un médecin se prépare à administrer une dose du vaccin de Pfizer/BioNTech (archive photo) - Sputnik Afrique
Kevin Brady, représentant républicain du Texas à la chambre basse du Congrès des États-Unis, a annoncé avoir été testé positif au Covid-19. En décembre, il s’était fait inoculer le vaccin de Pfizer et le jour de l’An son test avait été négatif.

Le républicain Kevin Brady, député du Texas à la Chambre des représentants, a annoncé via Twitter qu’il avait été infecté par le Covid-19

«Aujourd’hui, le bureau du médecin de la Chambre m’a informé que j'avais été testé positif au Covid-19 et que j'étais mis en quarantaine», a-t-il tweeté.
«Comme recommandé, j'ai reçu une première dose du vaccin de Pfizer le 18 décembre et j'ai récemment été testé négatif au Covid le jour de l'An», a-t-il ajouté, précisant qu’il «commencera le traitement demain» et qu'il devrait «aller bien».

vaccin de Pfizer - Sputnik Afrique
Un infirmier américain testé positif au Covid-19 huit jours après avoir reçu le vaccin de Pfizer
Aux États-Unis, deux vaccins sont actuellement autorisés: ceux de Pfizer et de Moderna.

Vacciner avec une moitié de dose?

Des informations avaient paru précédemment pour affirmer que même une dose allégée pouvait provoquer une immunité stable, mais ces données n’ont pas été confirmées.

Moncef Slaoui, le «monsieur vaccin» de Donald Trump, avait annoncé que l’administration envisageait d’inoculer à certaines personnes une moitié de dose du vaccin de Moderna afin d’accélérer la campagne de vaccination. L’agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux FDA avait recommandé de ne pas diminuer la dose du vaccin malgré ces informations.

Les États-Unis ont franchi mardi 5 janvier la barre des 21 millions de cas de coronavirus, selon l'Université Johns-Hopkins, alors que le nombre record de patients hospitalisés mardi dépassait 131.200, selon le Covid Tracking Project.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала