Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Variant britannique du Covid: combien de pays du Vieux continent sont déjà concernés?

S'abonner
Le chef du bureau régional de l'Organisation mondiale de la santé a fait savoir dans combien de pays du Vieux continent des traces de la nouvelle souche du coronavirus détectée au Royaume-Uni avaient déjà été repérées. L'OMS juge en outre que les vaccins anti-Covid déjà développés seront également efficaces contre les mutations du virus.

La nouvelle variante de coronavirus détectée à la mi-décembre au Royaume-Uni a été trouvée dans 22 pays européens, a annoncé lors d’un point de presse ce 7 janvier le chef du bureau régional de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Hans Kluge.

«Comme tous les virus, le virus circulant du Covid-19 a changé au fil du temps. Je comprends la préoccupation suscitée par l’impact potentiel de la variante inquiétante du SRAS CoV-2. Vingt-deux pays de la région européenne ont découvert cette nouvelle variante».

Selon lui, cette version circule plus rapidement mais n’a pas d’influence sur la gravité de la maladie. M.Kluge a également déclaré que la nouvelle mutation se propageait dans tous les groupes d'âge en précisant que les enfants n’étaient pas dans le groupe à haut risque.

Les vaccins et les nouvelles mutations

Lors d’une session de questions-réponses qui s’est tenue le 6 janvier sur Twitter, le responsable des situations d'urgence sanitaire à l'OMS, Michael Ryan, a affirmé que les vaccins déjà développés contre le Covid-19 étaient efficaces pour assurer une protection contre ses nouvelles souches.

«Il n'y a absolument aucune indication que les vaccins développés jusqu'à présent ne seront pas efficaces contre ces mutations [du coronavirus]», a-t-il déclaré avant de préciser que «les preuves» obtenues lors des recherches en laboratoires actuelles suggéraient que «ces vaccins [étaient] toujours efficaces». 

D'après l'expert, diverses variantes de coronavirus ont été identifiées dès février-mars 2020, les souches découvertes n'ont pas de «différences fondamentales» par rapport à celles qui circulaient auparavant.

Une nouvelle souche de coronavirus

Mi-décembre, les autorités sanitaires britanniques ont annoncé l’apparition dans le pays d’un nouveau variant du coronavirus qui circulait plus vite et demandaient à la population de prendre de plus grandes précautions. Bien que cette nouvelle version puisse être jusqu'à 70% plus contagieuse que la souche originale, rien ne dit qu’elle est plus dangereuse d’un point de vue du taux de mortalité ou du nombre d’hospitalisations.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала