Situation à Washington à la veille de l'investiture de Joe Biden

Le Président des États-Unis Donald Trump a décrété l’état d’urgence à Washington afin d’assurer la sécurité de l’investiture du 46e Président, Joe Biden, qui aura lieu le 20 janvier.

Retrouvez les photos de Washington à la veille du transfert du pouvoir présidentiel dans ce diaporama de Sputnik.

© AFP 2022 Stefani ReynoldsLe Président des États-Unis Donald Trump a décrété l’état d’urgence à Washington et a ordonné l’envoi de forces fédérales supplémentaires pour maintenir l’ordre avant et pendant l’investiture du nouveau locataire de la Maison-Blanche.
Situation à Washington

 - Sputnik France
1/8
Le Président des États-Unis Donald Trump a décrété l’état d’urgence à Washington et a ordonné l’envoi de forces fédérales supplémentaires pour maintenir l’ordre avant et pendant l’investiture du nouveau locataire de la Maison-Blanche.
© REUTERS / Erin ScottComme indiqué sur le site Internet de la Maison-Blanche, les mesures d’urgence dureront du 11 au 24 janvier et seront financées par le budget fédéral. Le transfert de pouvoir aura lieu le 20 janvier.
Sur la photo: des soldats de la Garde nationale en face du Capitole.
Situation à Washington

 - Sputnik France
2/8
Comme indiqué sur le site Internet de la Maison-Blanche, les mesures d’urgence dureront du 11 au 24 janvier et seront financées par le budget fédéral. Le transfert de pouvoir aura lieu le 20 janvier.
Sur la photo: des soldats de la Garde nationale en face du Capitole.
© REUTERS / Jonathan ErnstUn manifestant dans un camion devant le Capitole à Washington.

Situation à Washington

 - Sputnik France
3/8
Un manifestant dans un camion devant le Capitole à Washington.

© AFP 2022 Stefani Reynolds/Getty ImagesAuparavant, l’état d’urgence, qui sera en vigueur jusqu’au 21 janvier, avait été décrété par les autorités de Washington, qui se sont ensuite tournées vers Trump avec la demande de faire de même.
Sur la photo: clôture de sécurité autour de la Maison-Blanche à Washington.
Situation à Washington

 - Sputnik France
4/8
Auparavant, l’état d’urgence, qui sera en vigueur jusqu’au 21 janvier, avait été décrété par les autorités de Washington, qui se sont ensuite tournées vers Trump avec la demande de faire de même.
Sur la photo: clôture de sécurité autour de la Maison-Blanche à Washington.
© AFP 2022 Stefani ReynoldsLe 6 janvier, les partisans de Donald Trump ont pris d’assaut le Capitole pour tenter de contrecarrer l’approbation par le Congrès de la victoire de Joe Biden.
Sur la photo: clôture de sécurité autour du mémorial de Lincoln.

Situation à Washington

 - Sputnik France
5/8
Le 6 janvier, les partisans de Donald Trump ont pris d’assaut le Capitole pour tenter de contrecarrer l’approbation par le Congrès de la victoire de Joe Biden.
Sur la photo: clôture de sécurité autour du mémorial de Lincoln.

© AFP 2022 Stefani ReynoldsLes membres du Congrès et le Président élu ont accusé Trump d’avoir incité les manifestants.


Situation à Washington

 - Sputnik France
6/8
Les membres du Congrès et le Président élu ont accusé Trump d’avoir incité les manifestants.


© REUTERS / Erin ScottAu moins 218 membres du Congrès appartenant au Parti démocrate ont déclaré qu’ils soutenaient la résolution visant à destituer le Président républicain sortant Donald Trump. Il est affirmé dans la résolution que Trump a incité ses partisans.
Sur la photo: un homme exigeant la destitution du Président Trump devant le Capitole à Washington.

Situation à Washington

 - Sputnik France
7/8
Au moins 218 membres du Congrès appartenant au Parti démocrate ont déclaré qu’ils soutenaient la résolution visant à destituer le Président républicain sortant Donald Trump. Il est affirmé dans la résolution que Trump a incité ses partisans.
Sur la photo: un homme exigeant la destitution du Président Trump devant le Capitole à Washington.

© AFP 2022 Drew AngererLa présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a explicitement indiqué qu’elle soumettrait la résolution au vote à moins que Donald Trump ne démissionne ou ne soit destitué en application du 25e amendement de la Constitution des États-Unis.

Situation à Washington

 - Sputnik France
8/8
La présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a explicitement indiqué qu’elle soumettrait la résolution au vote à moins que Donald Trump ne démissionne ou ne soit destitué en application du 25e amendement de la Constitution des États-Unis.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала