Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Accusé d’avoir participé à l’assaut du Capitole, Chuck Norris affirme qu’il s’agissait d’un sosie - photo

© REUTERS / MIKE THEILERDes manifestants soutenant le Président sortant Donald Trump ont fait irruption dans le Capitole, le 6 janvier 2021
Des manifestants soutenant le Président sortant Donald Trump ont fait irruption dans le Capitole, le 6 janvier 2021 - Sputnik France
S'abonner
Une photo d’un manifestant présent au Capitole semblable à Chuck Norris ayant circulé sur les réseaux sociaux, son porte-parole puis l’acteur américain lui-même ont démenti sa participation à ces émeutes. «Je suis et serai toujours pour l’ordre public», a-t-il assuré.

À la suite d’une publication sur Twitter devenue virale après l’assaut du Capitole par des manifestants pro-Trump, des rumeurs ont commencé à circuler sur la présence de l’acteur américain Chuck Norris sur les lieux. Son porte-parole Eric Kritzer a assuré auprès de NBC qu’il se situait à des milliers de kilomètres de là au moment des faits.

«Attendez, vous n’allez pas mentionner le fait que Chuck Norris était à l’insurrection MAGA [Make America Great Again, ndlr]?», indiquait la publication, supprimée depuis, tandis que la photo en question continue de circuler.

Assaut du Capitole à Washington par des pro-Trump - Sputnik France
Assaut du Capitole: «le contexte de conflit civil de basse intensité», menace pricipale à la démocratie US?

«Ce n'est pas Chuck Norris, c'est un sosie en devenir, bien que Chuck soit beaucoup plus beau», a déclaré le représentant, affirmant que la star est restée au Texas avec sa famille. L’acteur de «Walker, Texas Ranger» a également mis fin aux rumeurs sur son compte Twitter.

«J'ai récemment appris qu'il y avait un sosie de Chuck Norris lors des émeutes au Capitole. Ce n'était pas moi et je n'étais pas là. Il n'y a pas de place pour la violence, quelle qu'elle soit, dans notre société. Je suis et serai toujours pour l'ordre public», indique-t-il.

L’assaut du Capitole

Le 6 janvier, une foule de sympathisants pro-Trump a déferlé sur le Capitole américain afin de tenter d’empêcher la certification de la victoire du Président élu Joe Biden. Cinq personnes ont perdu la vie à l’issue de ces émeutes. La semaine suivante, des démocrates de la Chambre des représentants ont lancé un projet de résolution sur la destitution de Donald Trump, estimant qu’il est responsable de ces violences.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала