L’économie de la zone euro menacée d’un nouveau recul, alerte Bloomberg

L’économie de la zone euro est sur le point de reculer de nouveau en ce début d’année suite à la résurgence de la pandémie, indique l’agence Bloomberg en se référant à des experts, dont les chiffres diffèrent.

L’agence Bloomberg prévoit un nouveau recul de l’économie de la zone euro en ce début d’année. Des experts expliquent cette prochaine récession par la résurgence de la pandémie.

Les analystes de banques telles que JPMorgan Chase et UBS Group revoient leurs prévisions à cause de nouvelles restrictions liées au coronavirus, plus sévères que jamais dans certaines régions.

Bloomberg Economics affirme sur la base d’hypothèses «pessimistes» sur la durée des restrictions que l’économie de la zone euro va reculer d’environ 4% au cours des trois premiers mois de 2021. Son estimation précédente faisait état d’une croissance de 1,3%.

JPMorgan qui estime que l’économie a subi une contraction massive de 9% au quatrième trimestre de 2020 prévoit désormais une baisse de 1% au premier trimestre de cette année, contrairement à ses prévisions antérieures de croissance de 2%.

Christine Lagarde - Sputnik France
«La balle est dans le camp des États»: Lagarde s’alarme des conséquences de la pandémie pour l’économie européenne
UBS s’attend à une baisse de 0,4% au premier trimestre, par rapport à ses attentes antérieures de croissance de 2,4%. Goldman Sachs Group prédit une légère contraction, avec une incertitude majeure et «des risques encore plus orientés à la baisse».

Retombées des retards de vaccination et du Brexit

La situation empirera suite aux retards de vaccination et aux perturbations des échanges en raison du Brexit.

Cela augmentera la pression sur les gouvernements endettés et la Banque centrale européenne qui se réunira pour définir sa politique la semaine prochaine.

«Nous attendons des gouvernements qu’ils fournissent un soutien continu en vue d’aider à la reprise, en passant du soutien aux revenus à la stimulation de la demande», a avancé l’économiste d’UBS Reinhard Cluse dans son rapport.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала