Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Israël intensifie ses bombardements en Syrie, Joe Biden visé?

© AP Photo / Ariel SchalitDes soldats israéliens restaurant des tanks dans la partie du Golan contrôlé par l'Etat Hébreu, tout près de la frontière avec le Liban, mardi 28 juillet 2020
Des soldats israéliens restaurant des tanks dans la partie du Golan contrôlé par l'Etat Hébreu, tout près de la frontière avec le Liban, mardi 28 juillet 2020 - Sputnik France
S'abonner
Dans sa guerre contre l’Iran, Israël a bombardé une nouvelle fois les milices chiites opérant sur le territoire syrien, le 13 janvier. Un 4e raid aérien en moins de trois semaines. Cette multiplication des frappes en Syrie a-t-elle pour but d’empêcher tout futur rapprochement entre l’Administration Biden et l’Iran? Analyse.

Le 13 janvier, la Syrie a été une nouvelle fois bombardée par Israël.

 Si l’AFP, se basant sur les chiffres communiqués par une ONG basée à Londres, fait état de 57 morts, Sana –l’agence de presse syrienne– et plusieurs sources bien informées sur les évènements en Syrie ne décomptent qu’une victime et plusieurs blessés. Quant à l’Iran –indirectement visé par Tsahal– il n’a déclaré «aucune victime».

Au-delà de la guerre de propagande autour de son bilan, ce nouveau raid israélien contre les milices alliées à Téhéran est le quatrième en moins de trois semaines. Pourquoi une telle intensification des frappes à une semaine de l’entrée fonctions du prochain Président des États-Unis, Joe Biden?

Plus d’informations dans ce nouveau Lignes Rouges en bref.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала