Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La présence du Covid-19 a augmenté de 50% dans les eaux usées de Paris en trois semaines

© Sputnik . Nathalia Seliverstova / Aller dans la banque de photosLa Seine à Paris
La Seine à Paris - Sputnik France
S'abonner
En trois semaines, la concentration du coronavirus dans les eaux usées de Paris a augmenté de 50%, indique l’Obépine citée par Le Monde. Cet indice pourrait précéder un nouveau rebond épidémique dans la région.

Une forte augmentation de la concentration du coronavirus dans les eaux usées de Paris pourrait indiquer une future recrudescence des cas, rapporte Le Monde.

«Jour après jour, on constate une nette remontée du virus. En moyenne, sa concentration dans les eaux usées de la région a crû d’environ 50% en trois semaines», a déclaré au quotidien Laurent Moulin, responsable de l'Observatoire épidémiologique dans les eaux usées (Obépine).

Réalisées depuis le début de la crise sanitaire, les analyses montrent les changements de concentration du virus en corrélation avec l’évolution de la situation épidémique, précise le quotidien.

Pratiquement disparues début juin, à l’issue du premier confinement, les traces du Covid-19 se sont de nouveau manifestées fin juin dans les eaux usées. Sa concentration a grandi jusqu’à fin octobre, alors que le couvre-feu et le deuxième confinement l’ont fait baisser jusqu’au 20 décembre avant de repartir à la hausse.

Comme le virus peut être décelé dans les selles de la personne infectée avant l’apparition des premiers symptômes, les spécialistes prêtent une attention particulière à cet indice, souligne Le Monde.

Une «course contre la montre»

Interrogée par Le Parisien, la maire de la capitale, Anne Hidalgo, s’est dite «inquiète» de la situation actuelle: «C'est une véritable course contre la montre: c'est pour cela qu'il faut vacciner le plus vite possible, le maximum de personnes possible».

Pour le moment, il est impossible de détecter la part des mutations britannique, sud-africaine ou autre dans les prélèvements. Cette option devrait être disponible d’ici quelques semaines pour mieux évaluer la dynamique de l’épidémie, indique Le Monde.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала