Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le parti de Merkel appuie la création d’une fondation soutenant le Nord Stream 2

© Sputnik . Ilia Pitalev / Aller dans la banque de photosChantier du gazoduc Nord Stream 2 (archive photo)
Chantier du gazoduc Nord Stream 2 (archive photo) - Sputnik France
S'abonner
Une fondation environnementale destinée à promouvoir entre autres la construction du gazoduc Nord Stream 2 a été créée en Mecklembourg-Poméranie occidentale. La CDU, le parti de la Chancelière, a voté le projet.

Le ministre de l’Énergie du Land allemand de Mecklembourg-Poméranie occidentale, Christian Pegel, a annoncé ce mardi 19 janvier au quotidien Schweriner Volkszeitung la création d’une fondation environnementale dont la vocation est de soutenir les sociétés participant à la construction du Nord Stream 2.

«La fondation a été créée et a maintenant sa propre existence», a déclaré le ministre en détaillant qu’elle avait été reconnue juridiquement par le ministère de la Justice.

Le Parlement de Mecklembourg-Poméranie occidentale avait précédemment approuvé à la majorité écrasante la proposition du gouvernement du Land de créer une fondation en soutien au Nord Stream 2. La décision a été soutenue par les députés de trois groupes: Parti social-démocrate d’Allemagne, Union démocrate-chrétienne [le parti d’Angela Merkel, NDLR] et Die Linke qui forment la majorité au Parlement. Le parti Alternative pour l’Allemagne s’est abstenu.

Le quotidien indique que la fondation nouvellement créée a pour but de promouvoir des projets de protection de l’environnement, de la nature et du climat, mais aussi de pouvoir être active sur le plan commercial. Elle prévoit ainsi d’acheter des composants et des machines indispensables à l’achèvement du gazoduc et vise à contourner dans la mesure du possible les menaces de sanctions américaines contre les entreprises impliquées dans la construction.

Menaces de sanctions américaines

L’ambassade des États-Unis à Berlin a informé lundi 18 janvier les autorités allemandes que le navire russe de pose de conduites Fortuna participant à la construction du gazoduc allait être frappé de sanctions. Celles-ci doivent entrer en vigueur mardi 19 janvier.

En décembre dernier le Fortuna avait posé 2,6 kilomètres de tuyaux dans les eaux allemandes. D’après l'opérateur du projet Nord Stream 2 AG, environ 148 kilomètres restent à installer: 120 kilomètres dans les eaux danoises et environ 28 dans celles allemandes.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала