Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un garçon va à la pêche avec sa maman et remonte une grenade - images

CC BY 2.0 / Reading Tom / Wigan PierLa ville de Wigan, Royaume-Uni (archive photo)
La ville de Wigan, Royaume-Uni (archive photo) - Sputnik France
S'abonner
Une partie de pêche à l’aimant organisée par une maman britannique pour divertir ses enfants pendant le confinement s’est terminée par la découverte d’une grenade à main et l’arrivée de démineurs, relate le journal Wigan Today.

Un garçon de huit ans, Tyler Ball, a découvert une grenade à main le 18 janvier lorsqu’il pêchait à l'aimant dans la rivière Douglas, à Shevington, non loin de Wigan, dans le comté du Grand Manchester, a annoncé le journal Wigan Today.

​Alertée par la mère du garçon, Charlotte, la police a bouclé Gathurst Lane, entre Princes Park et Ackhurst Lane. Une équipe de déminage s’est rendue sur les lieux.

«Au début, nous pensions que c'était peut-être un vieux morceau de métal […]. J'ai envoyé une photo à mon neveu Tyrone Lane qui était dans l'armée et il a confirmé que c’était bien une grenade. Il m’a dit d’appeler la police et de quitter les lieux», a indiqué Charlotte Ball dont les propos ont été repris par le journal.

Selon Mme Ball, elle avait décidé d'emmener Tyler et son frère Liam, 12 ans, à la pêche à l'aimant pour passer le temps pendant le confinement. «Il est tellement excité. Il a hâte de dire à ses amis qu'il a trouvé une grenade», note-t-elle.

«La police a reçu un appel le lundi 18 janvier, vers 11h30, apprenant qu’engin non explosé se trouverait dans le canal au large de Gathurst Lane aux environs de Shevington, à Wigan. Des agents sont présents et des routes sont fermées», a précisé un porte-parole de la police du Grand Manchester, cité par le Wigan Today.

​Une équipe de démineurs est arrivée sur les lieux pour procéder à une explosion contrôlée.

La grenade proviendrait d’une ancienne usine de munitions

Selon Wigan Today, la grenade a été retrouvée non loin du site qui avait abrité l’usine Roburite fermée en 2011.

L’usine fabriquait des explosifs pour l'industrie minière mais aussi des munitions pendant la Seconde Guerre mondiale.

En octobre 2011, des experts en déminage ont procédé à des explosions contrôlées de deux grenades à main de la Seconde Guerre mondiale sur le site de Roburite. En juillet 1995, l'usine avait été évacuée après qu'un ouvrier a trouvé une grenade très corrodée sur le même site.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала