Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La ministre des Armées liste les menaces auxquelles la France fait face

© AFP 2021 LUDOVIC MARINFlorence Parly
Florence Parly - Sputnik France
S'abonner
La ministre des Armées, Florence Parly, a énuméré lors de son discours ce 21 janvier trois grands défis auxquels la France est confrontée. À savoir, le terrorisme persistant, la menace de prolifération nucléaire et la compétition entre puissances.

Présentant ses vœux aux armées ce jeudi 21 janvier à Balard, Florence Parly a parlé des risques et des menaces qui pèsent sur la France et l’Europe. Elle a notamment évoqué le terrorisme, la prolifération des armes de destruction massive et la rivalité internationale.

Selon la ministre, la France reste une cible du terrorisme islamiste, qui n’a pas disparu avec la chute en 2019 de Baghouz, dernier bastion de Daech* en Syrie.

«Au Levant, ils continuent de s’organiser pour asservir les populations locales et mettre en œuvre leur programme de mort. La France reste dans leur ligne de mire», a déploré Mme Parly. L'intégralité de son discours a été publiée sur le site du ministère des Armées.

La menace de prolifération nucléaire iranienne et nord-coréenne perdure également, souligne la ministre des Armées, appelant à y trouver une solution politique.

Redynamiser l’Alliance atlantique

Enfin, la compétition entre puissances est perçue comme la menace la plus «insidieuse» puisqu’elle a des «conséquences immédiates» pour la sécurité de la France.

N’oubliant pas la Russie et la Chine, la ministre des Armées a tiré la sonnette d'alarme concernant le régionalisme de la Turquie, «pays allié», qui a multiplié les «actions inamicales et dangereuses». Elle a fait preuve de grandes attentes envers la nouvelle administration américaine.

«Plus que jamais nous avons besoin d’alliés et de partenaires solides. Nous attendons de l’Administration Biden qu’elle fasse souffler un vent nouveau, qu’elle nous aide à redynamiser l’Alliance atlantique en faveur d’un agenda de sécurité partagé», a-t-elle assuré.

 

* Organisation terroriste interdite en Russie

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала