Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Paris, deuxième ville la plus attractive en matière d’investissements

S'abonner
Paris-Île-de-France a consolidé sa position parmi les destinations les plus attractives pour les investisseurs étrangers et est arrivée à la seconde place mondiale, juste derrière Londres, d’après le baromètre Global Cities Investment Monitor 2020.

Selon le classement du Global Cities Investment Monitor 2020, la région Paris-Île-de-France est restée la 2e la plus attractive pour les investisseurs étrangers, derrière Londres et devant Singapour, Dubaï et New York.

«Paris a été conforté dans le top 3 des villes-mondes les plus attractives. C’est la ville qui a changé de ligue pour attirer les investissements internationaux, la seule ville à avoir su réaliser cet exploit au cours de la décade», indique le rapport.

La capitale française a réussi une progression impressionnante, passant du 12e rang en 2012 au 2e en 2019, souligne le Global Cities Investment Monitor, réalisé par KPMG en partenariat avec Paris Capitale Economique et Choose Paris Region.

Quant à l’origine des investissements, Paris est plus attractive pour les investisseurs européens et est la 2e destination préférée pour les américains.

Les points forts

Le classement met en avant les critères de stabilité politique et de sécurité juridique pour l’implantation des investisseurs. «Or sur ce critère la région capitale de la France ne cesse de gagner des places depuis 10 ans et figure maintenant au deuxième rang mondial», précise le baromètre.

L’Île-de-France est également en tête pour la concentration des talents et «capitalise ainsi sur une marque construite lors des Accords de Paris (Cop 21) et sur ses excellents résultats pour la qualité de ses infrastructures et de son cadre de vie», poursuit l’étude.

L’attractivité face à la crise due au coronavirus

Les conséquences de la pandémie de Covid-19 se font sentir avec un fort décrochage des investissements à Paris, comme dans chacune des autres villes-mondes. Néanmoins, les auteurs estiment que la ville s’en sortira.

«Paris, sans doute plus que les autres, sera capable de rebondir grâce à son économie extrêmement diversifiée aussi bien dans les logiciels et les services financiers que pour la production industrielle et la logistique», conclut l’étude.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала