Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Israël ferme son ciel «de façon hermétique» pour lutter contre les nouveaux variants du coronavirus

© AP Photo / Ariel SchalitUn avion décolle de l'aéroport Ben Gourion
Un avion décolle de l'aéroport Ben Gourion - Sputnik France
S'abonner
Tous les vols, sauf de rares exceptions, seront interdits à l’aéroport Ben Gourion pendant une semaine durant laquelle le pays espère pouvoir vacciner un million supplémentaire d’Israéliens afin d’endiguer la propagation de l’épidémie de Covid-19.

Le gouvernement israélien a décidé de fermer l'aéroport international Ben Gourion en raison du danger de propagation du coronavirus, notamment de ses nouveaux variants considérés comme plus infectieux. La mesure entrera en vigueur à partir de minuit dans la nuit de lundi à mardi et le restera jusqu'au dimanche 31 janvier, a précisé le Times of Israel.

«Nous allons fermer l'aéroport Ben Gourion […] Nous fermons le ciel de façon hermétique –à de très rares exceptions près– pour empêcher l'entrée des variants du virus [sur le territoire] et aussi pour nous assurer que nous progressons rapidement avec notre campagne de vaccination», a déclaré le Premier ministre, Benyamin Netanyahou.

Cette mesure devrait permettre de limiter «les dommages liés à la mutation et ceux liés aux autres variants» du coronavirus, a-t-il espéré.

«Je voudrais souligner que seulement pendant cette semaine, au cours de laquelle le ciel sera fermé, nous allons vacciner un million supplémentaire d'Israéliens», a-t-il ajouté.

Tous les avions étrangers seront interdits d'entrer dans le ciel israélien ou d'atterrir à l'aéroport Ben Gourion.

Troisième confinement

Des exceptions seront cependant faites pour les avions cargo, les vols d'urgence et les appareils qui traversent l'espace aérien israélien sans atterrir, précise le Times of Israel.

Le pays a décrété fin décembre un troisième confinement en vue de freiner la propagation de l’épidémie sur son territoire. Le 19 janvier, le gouvernement a prolongé ces mesures jusqu’à la fin du mois.

Au 6 janvier, Israël avait vacciné plus d'un million de personnes depuis le début de la campagne, le 20 décembre. Le pays détient ainsi le leadership mondial dans ce domaine. Il est suivi par les Émirats arabes unis, selon un décompte du site Our World in Data.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала