Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Faute de vente à bord à cause de la pandémie, cette compagnie aérienne propose d’acheter son stock de vins

S'abonner
Après avoir suspendu les ventes d'alcool à bord afin de minimiser les contacts entre l’équipage et les passagers en raison de la pandémie, American Airlines a lancé un programme spécial pour vendre ses importants stocks de vins.

La pandémie de coronavirus a frappé l'industrie aérienne, clouant des dizaines d'avions au sol et réduisant considérablement les voyages internationaux. American Airlines ne fait pas exception. La compagnie a dû également interdire les ventes d’alcool à bord pour réduire les contacts entre les membres d’équipage et les passagers.

Ainsi, elle a accumulé d’importants stocks de vins qu’elle propose désormais de goûter à toute personne âgée d’au moins 21 ans dans le cadre de son programme Flagship Cellars.

«Pour les amateurs de vin du monde entier, le vin fournit un lien plus profond avec les endroits qu'ils aiment visiter […]. Nous avons créé Flagship Cellars pour offrir à nos clients davantage de moyens pour déguster notre vin Flagship même s'ils ne volent pas dans l'une de nos cabines haut de gamme», explique dans un communiqué Alison Taylor, directrice de la clientèle chez American Airlines.

Ainsi, la compagnie propose de choisir parmi sa collection de vins, dont les prix varient entre 13 et 40 dollars (10-32 euros) la bouteille, ou de souscrire à un abonnement mensuel qui comprend «trois vins prestigieux» pour 99 dollars (81 euros). L’offre la plus chère est un coffret de trois bouteilles à 300 dollars (246 euros). Les membres du programme fidélité American Airlines gagnent en outre un mile par dollar dépensé.

Dans son dernier rapport, la société annonce avoir perdu environ 3,6 milliards de dollars (2,4 milliards d’euros). Et bien que les ventes de vins ne réduisent pas considérablement ses pertes, American Airlines espère engranger entre 40.000 et 50.000 dollars (33.000 et 41.000 euros) grâce à ce nouveau programme, rapporte CNN.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала