Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Obsolescence programmée: une nouvelle plainte visant Apple déposée en Europe

S'abonner
Dans le cadre de la lutte contre l'obsolescence programmée de l’iPhone, un membre italien de l’organisation Euroconsumers a déposé plainte à l’encontre de la marque à la pomme.

Après l'Espagne et la Belgique, c’est au tour de l’Italie de porter plainte contre Apple. L’organisation Euroconsumers qui représente les intérêts de 1,5 million de consommateurs dans le monde, notamment en Italie, a publié ce 25 janvier un communiqué concernant une plainte en lien avec le ralentissement du fonctionnement de la série 6 de l’iPhone dans ce pays.

«La plainte déposée par Altroconsumo, membre d’Euroconsumers, demande une indemnité d’au moins 60 euros en moyenne pour les propriétaires d’iPhone 6, 6 Plus, 6S et 6S Plus», indique le document.

Deux autres plaintes de consommateurs européens à l’encontre de la marque à la pomme, en Belgique et en Espagne, ont été déposées en décembre dernier, est-il précisé. Apple n’y a pas encore réagi. Qui plus est, une autre plainte similaire devra bientôt être déposée au Portugal.

Frustration, préjudice financier, environnement

Qualifiant cette nouvelle plainte italienne de «dernier front» dans la lutte d’Euroconsumers contre l'obsolescence programmée en Europe, Els Bruggeman, responsable de la politique et de l’exécution de l’association, a évoqué «la frustration et le préjudice financier» auxquels les consommateurs ont dû faire face. Elle a par ailleurs pointé un comportement «totalement irresponsable» d’Apple d'un point de vue environnemental.

Compensation pour les consommateurs américains

En commentant la démarche, Mme Bruggeman a fait allusion à la décision d’Apple de rembourser 500 millions de dollars aux clients américains.

«Notre demande est simple: les consommateurs américains ont reçu une compensation, les consommateurs européens veulent être traités avec la même équité et le même respect», a-t-elle déclaré, citée dans le communiqué.

En effet, les utilisateurs d’iPhone en Europe ne sont pas les premiers à demander une compensation de la part d’Apple. Accusé d’avoir volontairement ralenti le fonctionnement de certains appareils, le géant technologique a accepté en 2020 de verser jusqu'à 500 millions de dollars d'indemnisation aux propriétaires d'iPhone outre-Atlantique en expliquant cette décision par la volonté d'éviter des frais de justice.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала