Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

«Victor» Kouchner porte plainte contre son beau-père Olivier Duhamel

S'abonner
Après les révélations de sa sœur jumelle Camille Kouchner, qui a affirmé que son frère avait été sexuellement agressé par leur beau-père, Olivier Duhamel, alors qu’il était encore adolescent, celui qui est présenté sous le pseudonyme de Victor dans le livre La familia grande a décidé de porter plainte.

Le frère jumeau de Camille Kouchner, qui lui a donné le nom de «Victor» dans son livre où elle affirme que l’adolescent avait été agressé sexuellement par leur beau-père, le politologue Olivier Duhamel, a pour la première fois porté plainte ce 26 janvier, a annoncé à l'AFP son avocate dans un communiqué.

«Dans le cadre de l’affaire Duhamel, la victime présumée fait savoir, par l'intermédiaire de son avocate, maître Jacqueline Laffont, qu'elle a déposé plainte contre son ex-beau-père, monsieur Olivier Duhamel, suite à l'ouverture d'une enquête préliminaire diligentée par le parquet de Paris», est-il indiqué dans le communiqué.

«Victor» avait été précédemment auditionné par la brigade de protection des mineurs (BPM) et aurait confirmé la version de sa sœur sur les agressions de la part de son beau-père.

Dans son livre intitulé La familia grande, Camille Kouchner accuse Olivier Duhamel, ancien eurodéputé et habitué des médias, d'avoir agressé sexuellement son jumeau à la fin des années 1980.

Nouvelle enquête

Le fils de l'ancien ministre Bernard Kouchner avait été interrogé dans une première procédure ouverte en 2011, mais il avait alors refusé de déposer plainte pour ces faits.

L'enquête avait été «classée sans suite», a indiqué le 5 janvier dans un communiqué le procureur de Paris, Rémy Heitz, sans motiver cette décision. La nouvelle enquête ouverte à la parution du livre vise à vérifier que les faits sont bien prescrits depuis 2003, «à faire la lumière» sur cette affaire et à «identifier toute autre victime potentielle», selon lui.

Après ces révélations, Olivier Duhamel a démissionné de l'ensemble de ses fonctions: outre la présidence de la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP), qui chapeaute Sciences Po, le politologue a aussi quitté celle du club d'influence Le Siècle et a arrêté ses émissions sur LCI ou Europe 1.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала