Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le FBI et la CIA ont demandé l'aide de la France pour enquêter sur le mouvement QAnon

S'abonner
Les services de renseignement américains comptent mettre la France à contribution pour enquêter sur le mouvement QAnon, selon Le Point. La mouvance conspirationniste gagne du terrain en Europe.

Mise à jour du 02 février: ajout de la réaction de Salim Laïbi.

La France a reçu une requête des services américains pour identifier les partisans du mouvement QAnon sur son sol, rapporte Le Point. La direction centrale de la police judiciaire a notamment été sollicitée.

Les États-Unis recherchent particulièrement un spécialiste en informatique français, soupçonné d’intrusions illégales sur plusieurs sites Internet gouvernementaux. L’individu n’a pour l’heure pas été placé en garde à vue.

Mouvement conspirationniste

La mouvance QAnon, apparue en 2017, est connue pour prôner diverses théories conspirationnistes, notamment sur l’existence d’un réseau pédocrominel sataniste sévissant parmi les élites mondialisées. Mouvement protéiforme, il a gagné en popularité aux États-Unis, suite à la crise sanitaire et aux dernières élections présidentielles.

En Europe, le mouvement gagne également du terrain depuis plusieurs mois, comme l’explique à Vice Léonard Sojli, propriétaire de la chaîne Les DéQodeurs, qui promeut les thèses du groupe.

«Quand j’ai lancé le live en avril dernier, on avait 40 spectateurs», confie-t-il lors d’un entretien vidéo avec Vice France. «Aujourd’hui, c’est plutôt 15.000», déclarait-il au média en octobre dernier, avant que sa chaîne ne finisse par être désactivée.

En France, Salim Laïbi, animateur du site Le Libre Penseur, est la principale figure adoubée officiellement par le mouvement, précise encore Le Point. Mr.Laïbi a contacté Sputnik, niant en bloc ces accusations du Point et précisant enagager une action en justice contre le magazine. Il dément tout lien avec QAnon et précise avoir au contraire été «très critique» envers le mouvement.

En août, la Chambre des représentants avait déjà invité le FBI et la CIA à enquêter sur les «soutiens étrangers au mouvement complotiste QAnon».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала