Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Sans masque, des policiers dansent la macarena dans un commissariat d’Aubervilliers en plein couvre-feu – vidéo

CC BY 2.0 / Adrian Widak / Face MaskUn masque de protection chirurgical
Un masque de protection chirurgical - Sputnik France
S'abonner
Images à l'appui, Loopsider a dévoilé qu’un pot de départ sans respect des gestes barrières ni du couvre-feu s’était déroulé dans un commissariat d’Aubervilliers dans le 93. La préfecture de police de Paris a ouvert une enquête.

Le 27 janvier, une vidéo montrant des policiers du commissariat d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) dansant dans leurs locaux en plein couvre-feu et sans respect des gestes barrières a été diffusée par le média de vidéos en ligne Loopsider.

Toujours selon ce média, les agents fêtaient «la mutation d’une lieutenante» dans la nuit du vendredi 22 au samedi 23 janvier dans la salle de repos du commissariat.

​Comme le montre la vidéo relayée, plusieurs personnes participent à cette fête, dansant sur le titre Macarena sans aucune distanciation physique ni masque. Ils font également des selfies, joue contre joue.

La fête «prend une autre allure»

D’après Loopsider, ce pot de départ avait été autorisé par la commissaire en charge mais «en petit comité et dans le respect des gestes barrières». Pourtant, une fois qu’elle a quitté la soirée, tout a pris «une autre allure». Il y aurait eu une trentaine de personnes présentes «jusqu’à 3 heures du matin».

Jointe par Loopsider, la préfecture de police souligne que de tels événements sont bien interdits: «On ne fait pas de moments de convivialité […]. Ce n’est pas parce qu’on est un commissariat et un service de police qu’il y a une différence par rapport aux autres populations. On est soumis aux mêmes règles sanitaires que les autres individus.» 

Une partie des effectifs «choquée»

Loopsider indique qu’une partie des effectifs de ce commissariat «a été choquée de voir ces images de fête». La préfecture de police de Paris a réagi sur Twitter mercredi soir en soulignant que ce pot de départ avait été organisé «sans aucun respect des mesures de distanciation sociale».

«Une enquête administrative est diligentée et des sanctions administratives seront prises à l'encontre des participants», a-t-elle également écrit.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала