Un homme armé d'un couteau blesse une personne dans le métro de Bruxelles

Bruxelles - Sputnik France, 1920, 01.02.2021
Plusieurs personnes auraient été blessées dans le métro de Bruxelles par un individu armé d'un couteau. La police estime qu’il ne s’agit pas d’un acte terroriste et privilégie la piste d’un différend d'ordre privé.

La police est intervenue ce 1er février pour arrêter un individu armé d'un couteau qui s’en est pris à une femme dans une rame de métro, aux alentours de 15 heures. L'incident s'est produit à hauteur de la gare de l’Ouest, à Molenbeek-Saint-Jean, relate la presse belge. La victime a été grièvement blessée.

Une femme enceinte, présente dans la rame, aurait, par ailleurs, été bousculée par l’auteur dans sa fuite, selon RTBF. Initialement, la presse avait fait état de plusieurs blessés dans la rame.

«J'étais dans le wagon du milieu. J'ai soudain entendu quelqu'un hurler. Et j'ai aperçu un homme en train de planter un couteau dans la gorge d'une femme. Il y a eu un mouvement de panique. On ne savait pas quoi faire. La femme se vidait de son sang. Puis la police est arrivée et on a été évacués», a raconté un témoin à RTL Info.

Une enquête a été ouverte. Le suspect interpellé sera entendu par les services de police. La rame de métro a été évacuée.

Le parquet de Bruxelles ne fera plus de commentaire ce lundi dans l’intérêt de l’enquête, précise RTBF.

Une vidéo présentée comme celle de l’arrestation a été postée sur les réseaux sociaux. Pourtant, rien ne confirme pour l'instant son authenticité. 

Une dispute de couple?

Contactée par BX1, la police de la zone Bruxelles-Ouest a indiqué qu’il ne s’agissait pas d’un incident terroriste, mais d’une affaire personnelle. Cité par RTBF, le parquet de Bruxelles a confirmé que les faits relevaient de la sphère privée.

Selon La Libre Belgique, la porte-parole de la zone a déclaré qu'une seule personne avait été blessée: il s'agit d'une dispute de couple. La victime aurait été agressée par son ex-compagnon. Certains usagers de la Société des transports intercommunaux de Bruxelles (STIB) avaient parlé dans un premier temps de plusieurs femmes agressées par un homme.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала