Les Européens face à la crise sanitaire: «Avant il y avait la frustration et la colère. Maintenant, c’est le désespoir»

La décision surprise d’Emmanuel Macron d’éviter de reconfiner le pays face à une potentielle révolte est-elle le symptôme d’un ras-le-bol généralisé du peuple vis-à-vis de restrictions sanitaires qui paraissent interminables? Analyse de Karin Kneissl, ancienne ministre autrichienne des Affaires étrangères, pour le Désordre mondial.

La révolte contre les restrictions sanitaires aurait-elle déjà démarré en Europe? Décryptage de Karin Kneissl, ancienne ministre autrichienne des Affaires étrangères, au micro de Rachel Marsden.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала