Manifestations étudiantes en Turquie

À Istanbul, 159 participants aux manifestations étudiantes qui se poursuivent depuis début janvier ont été arrêtés après la nomination de Melih Bulu, considéré comme un proche du Président Erdogan, au poste de recteur de l'université du Bosphore.

Retrouvez les images des affrontements entre des manifestants et la police dans ce diaporama de Sputnik.

© AFP 2022 Bulent KilicLes étudiants ont exigé non seulement le départ du recteur mais aussi la libération de quatre étudiants, qui avaient été arrêtés pour vandalisme après avoir accroché dans leur université un tableau du site sacré musulman de la Kaaba à La Mecque, orné d'un drapeau arc-en-ciel, un symbole associé à la communauté LGBT.
Sur la photo: des policiers arrêtent une participante à une manifestation contre la nomination de Melikh Bulu au poste de recteur de l'université du Bosphore.
Manifestations étudiantes en Turquie

 - Sputnik Afrique
1/10
Les étudiants ont exigé non seulement le départ du recteur mais aussi la libération de quatre étudiants, qui avaient été arrêtés pour vandalisme après avoir accroché dans leur université un tableau du site sacré musulman de la Kaaba à La Mecque, orné d'un drapeau arc-en-ciel, un symbole associé à la communauté LGBT.
Sur la photo: des policiers arrêtent une participante à une manifestation contre la nomination de Melikh Bulu au poste de recteur de l'université du Bosphore.
© REUTERS / Umit BektasSelon les autorités, les arrestations s'expliquent par le fait que les étudiants, «malgré les mises en garde», ont refusé d'arrêter la manifestation et ont encerclé les locaux du rectorat.
Manifestations étudiantes en Turquie

 - Sputnik Afrique
2/10
Selon les autorités, les arrestations s'expliquent par le fait que les étudiants, «malgré les mises en garde», ont refusé d'arrêter la manifestation et ont encerclé les locaux du rectorat.
© REUTERS / Umit BektasCependant, l'AFP, se référant à une vidéo filmée sur les lieux, note que la manifestation portait initialement un caractère pacifique et que les forces de l'ordre ont utilisé la force pour disperser les manifestants.
Manifestations étudiantes en Turquie

 - Sputnik Afrique
3/10
Cependant, l'AFP, se référant à une vidéo filmée sur les lieux, note que la manifestation portait initialement un caractère pacifique et que les forces de l'ordre ont utilisé la force pour disperser les manifestants.
© REUTERS / Umit BektasAprès que la manifestation étudiante pacifique s'est transformée en affrontement avec la police, les forces de l'ordre ont utilisé des matraques, du gaz lacrymogène et des balles en caoutchouc.
Manifestations étudiantes en Turquie

 - Sputnik Afrique
4/10
Après que la manifestation étudiante pacifique s'est transformée en affrontement avec la police, les forces de l'ordre ont utilisé des matraques, du gaz lacrymogène et des balles en caoutchouc.
© AFP 2022 Bulent KilicEn Turquie, les manifestations étudiantes provoquées par la nomination de Melih Bulu au poste de recteur du plus prestigieux établissement d'enseignement supérieur du pays, l'université du Bosphore, se poursuivent depuis près d'un mois.
Manifestations étudiantes en Turquie

 - Sputnik Afrique
5/10
En Turquie, les manifestations étudiantes provoquées par la nomination de Melih Bulu au poste de recteur du plus prestigieux établissement d'enseignement supérieur du pays, l'université du Bosphore, se poursuivent depuis près d'un mois.
© REUTERS / StringerAprès la levée du couvre-feu début janvier, des milliers d'étudiants et d'anciens étudiants se sont rassemblés devant l'université du Bosphore. Des étudiants d'autres universités n'ont pas tardé à rejoindre ce mouvement de protestation.
Sur la photo: des policiers arrêtent des étudiants qui manifestent à Ankara pour montrer leur soutien aux élèves de l'université du Bosphore.
Manifestations étudiantes en Turquie

 - Sputnik Afrique
6/10
Après la levée du couvre-feu début janvier, des milliers d'étudiants et d'anciens étudiants se sont rassemblés devant l'université du Bosphore. Des étudiants d'autres universités n'ont pas tardé à rejoindre ce mouvement de protestation.
Sur la photo: des policiers arrêtent des étudiants qui manifestent à Ankara pour montrer leur soutien aux élèves de l'université du Bosphore.
© AFP 2022 Bulent Kilic Immédiatement après la nomination de Melih Bulu, sur les réseaux sociaux sont apparus des posts indiquant que sa thèse de doctorat et ses articles scientifiques étaient en grande partie des plagiats.
Sur la photo: des étudiants affrontent la police à Istanbul.
Manifestations étudiantes en Turquie

 - Sputnik Afrique
7/10
Immédiatement après la nomination de Melih Bulu, sur les réseaux sociaux sont apparus des posts indiquant que sa thèse de doctorat et ses articles scientifiques étaient en grande partie des plagiats.
Sur la photo: des étudiants affrontent la police à Istanbul.
© REUTERS / Umit BektasC'est la deuxième fois qu'Erdogan nomme une personne considérée comme un proche au poste de recteur de l'université.
Sur la photo: des participants à la manifestation contre la nomination de Melih Bulu au poste de recteur de l'université du Bosphore à Istanbul.
Manifestations étudiantes en Turquie

 - Sputnik Afrique
8/10
C'est la deuxième fois qu'Erdogan nomme une personne considérée comme un proche au poste de recteur de l'université.
Sur la photo: des participants à la manifestation contre la nomination de Melih Bulu au poste de recteur de l'université du Bosphore à Istanbul.
© AP Photo / Omer KuscuJusqu'en 2016, les recteurs d'université étaient sélectionnés parmi plusieurs candidats au sein des établissements d'enseignement supérieur, mais après la tentative de coup d'État, Erdogan a commencé à nommer personnellement les recteurs des universités turques.
Sur la photo: des policiers lors de la manifestation contre la nomination de Melih Bulu au poste de recteur de l'université du Bosphore à Istanbul.
Manifestations étudiantes en Turquie

 - Sputnik Afrique
9/10
Jusqu'en 2016, les recteurs d'université étaient sélectionnés parmi plusieurs candidats au sein des établissements d'enseignement supérieur, mais après la tentative de coup d'État, Erdogan a commencé à nommer personnellement les recteurs des universités turques.
Sur la photo: des policiers lors de la manifestation contre la nomination de Melih Bulu au poste de recteur de l'université du Bosphore à Istanbul.
© REUTERS / Murad SezerMelih Bulu était auparavant membre du Parti de la justice et du développement (AKP), au pouvoir en Turquie. Entre 2002 et 2015, il a activement participé aux activités du parti d'Erdogan.
Sur la photo: des policiers arrêtent une participante à une manifestation contre la nomination de Melih Bulu au poste de recteur de l'université du Bosphore à Istanbul.

Manifestations étudiantes en Turquie

 - Sputnik Afrique
10/10
Melih Bulu était auparavant membre du Parti de la justice et du développement (AKP), au pouvoir en Turquie. Entre 2002 et 2015, il a activement participé aux activités du parti d'Erdogan.
Sur la photo: des policiers arrêtent une participante à une manifestation contre la nomination de Melih Bulu au poste de recteur de l'université du Bosphore à Istanbul.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала