Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une majorité de Français favorable à un reconfinement dur, selon un nouveau sondage 

© Sputnik . Oxana BobrovitchA Paris
A Paris - Sputnik France, 1920, 03.02.2021
S'abonner
Selon une enquête Elabe pour BFM TV publiée ce 3 février, plus de huit Français sur 10 sont convaincus qu’il ne sera pas possible d’éviter un troisième reconfinement. Dans ce contexte, une majorité est favorable à un reconfinement strict plutôt que souple.

Après avoir vécu deux confinements, les Français ont une opinion bien prononcée sur la mesure en question et savent maintenant à quoi s’en tenir. Selon une enquête Elabe pour BFM TV publiée ce 3 février, une large majorité de Français, 83%, estiment qu’il y aura un troisième confinement national dans les prochaines semaines.

Les opinions restent partagées à propos de la sévérité de celui-ci, mais 55% des personnes interrogées sont favorables, dont 27% très favorables, à un confinement dur, à l’image du premier, instauré de mi-mars à mi-mai. Cet assentiment au confinement strict a progressé de sept points en une semaine. Les Français sont notamment nombreux, 61%, à approuver l’interdiction de se déplacer d’une région à l’autre.

Les jeunes pour un confinement strict

Paris pendant le couvre-feu - Sputnik France, 1920, 01.02.2021
«On ne peut pas confiner en permanence», estime Thierry Mariani qui appelle à revisiter la gestion de la pandémie
Pour ce qui est des tranches d’âge, les jeunes sont majoritairement opposés à un confinement souple, tandis que les aînés y sont favorables (60% des moins de 35 ans y sont opposés et 60% des 65 ans et plus favorables). Les jeunes sont les plus favorables à un confinement dur (58%-61% des 18-49 ans favorables, contre 50%-53% des 50 ans et plus), constate l’enquête.

Les Français ont également été invités à donner leur opinion sur la décision de ne pas reconfiner le pays. Ceux qui estiment que Jean Castex a eu raison de prendre cette décision sont à égalité avec leurs opposants: 50% dans chacun des deux camps.

Enfin, l’inquiétude face à la propagation du virus est en léger retrait, mais reste à un niveau élevé (73%), soit moins quatre points en une semaine.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала