Facebook luttera contre ceux qui affirment que les vaccins sont dangereux

© Sputnik . Natalia Seliverstova / Aller dans la banque de photosLogo de Facebook
Logo de Facebook  - Sputnik France, 1920, 09.02.2021
Alors que la distribution des premières doses de vaccins s’opère de par le monde, Facebook a décidé de modifier sa politique d’utilisation. Après avoir travaillé avec des experts de la santé, dont l’OMS, la plateforme interdit désormais d’affirmer que les vaccins contre le Covid-19 sont «dangereux».

Dans le cadre de la lutte contre les fausses informations liées au Covid-19, Facebook a mis à jour ses règles d’utilisation et publié une nouvelle liste d’affirmations désormais interdites sur sa plateforme et Instagram.

Facebook précise qu’il a travaillé avec des experts de la santé, dont l’OMS, pour identifier de nouvelles affirmations qui seront désormais considérées comme mensongères.

Selon un billet publié sur son blog, il est donc interdit d’affirmer que «les vaccins contre le Covid-19 ne sont pas efficaces», qu’«il est moins dangereux de se faire contaminer par le Covid-19 que de se faire vacciner», ou encore que «les vaccins sont toxiques ou provoquent l’autisme».

«Nous commencerons à appliquer cette politique immédiatement, mettant particulièrement l’accent sur les pages, les groupes et les comptes qui enfreignent ces règles […]. Les groupes, pages et comptes sur Facebook et Instagram qui partageront à plusieurs reprises ces déclarations pourront être complètement supprimés».

En octobre, le réseau social avait déjà annoncé qu'il interdirait les messages cherchant à dissuader les utilisateurs d'aller se faire vacciner.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала