Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Près de deux millions de Russes ont reçu les deux injections de Spoutnik V, aucune pénurie n’est en vue

© Sputnik . Alexei Danitchev / Aller dans la banque de photosLe vaccin russe Spoutnik-V
Le vaccin russe Spoutnik-V - Sputnik France, 1920, 10.02.2021
S'abonner
L’un des concepteurs du vaccin Spoutnik V a fait le point sur la vaccination lors d’une table ronde. Les capacités de production augmentant, 1,7 million de Russes ont été immunisés avec les deux doses à injecter à quelques semaines d’écart.

Depuis le début de la campagne vaccinale en Russie en décembre 2020, près de deux millions de Russes ont été vaccinés avec les deux doses du Spoutnik V, a indiqué le microbiologiste Denis Logounov, directeur adjoint pour les études scientifiques du Centre Gamaleïa, lors d’une table ronde organisée par le parlement moscovite à laquelle Sputnik a assisté.

«Environ 2,2 millions de personnes ont reçu le vaccin, c’est-à-dire la première dose. Et plus de 1,7 million ont reçu les deux injections. On peut observer un bon niveau de sécurité du vaccin», a déclaré M.Logounov.

Sur l’ensemble des vaccinés, environ 300 personnes ont contracté le Covid-19, soit 0,016% du nombre total.

Les différents scénarios à l’étude

D’ici le milieu de l’été, la majorité des Russes sera vaccinée, pronostique le scientifique:

«Selon le scénario optimiste, d’ici le milieu de l’été la majeure partie de la vaccination aura pu être effectuée. Le taux de personnes immunisées atteindra 70%, la condition qui permet d'arrêter l’épidémie. Selon les scénarios pessimistes, la vaccination sera achevée au début de l'automne».

Pas de pénurie en Russie

À ce jour, la Russie a presque fabriqué sept millions de doses du vaccin Spoutnik V, a fait savoir M.Logounov. D’ici la fin février les volumes augmenteront d’un million de doses. Il est projeté d’en produire en mars environ 10 millions dans quatre sites de production.

Il n’y a pas de pénurie en Russie. Au contraire, l’offre dépasse la demande, souligne le scientifique.

«Pour le moment les vaccins ne manquent pas en Russie, au contraire, nous produisons plus que nous n’en utilisons», a-t-il fait remarquer, admettant pourtant une mineure pénurie des livraisons vers d’autres pays.

La Russie bénéficie de 95-99% des volumes totaux de production du Spoutnik V, a fait savoir le scientifique.

Un vaccin efficace à 91,6%

Le Spoutnik V utilise deux adénovirus humains comme vecteurs. Le vaccin est transportable entre +2 et +8˚C et se fait en deux injections, espacées de 21 jours. Début février la revue médicale The Lancet a publié les conclusions de la troisième phase des essais, selon lesquelles l’efficacité immunitaire du vaccin est de 91,6%. Suite à cette annonce, plusieurs pays de l’UE se déclarent ouverts à son utilisation dès qu’il sera autorisé par un régulateur sanitaire européen.

Depuis son enregistrement en Russie en août 2020, le Spoutnik V a été homologué dans une vingtaine de pays y compris l’Algérie, l’Argentine, la Biélorussie, les Émirats arabes unis, la Hongrie, l’Iran, la Serbie, le Venezuela.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала