Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’Afrique du Sud renvoie ses vaccins AstraZeneca au fabricant après les avoir suspendus

Vaccin d'AstraZeneca/Oxford contre le Covid-19 (image d'illustration) - Sputnik France, 1920, 16.02.2021
S'abonner
Après avoir mis en suspens leur campagne vaccinale, les autorités sud-africaines ont décidé de renvoyer au fabricant un important lot de vaccins AstraZeneca à cause de leur protection «minimale» contre le variant sévissant dans le pays. La campagne de vaccination piétine.

L’Afrique du Sud a demandé au Serum Institut of India (SII), le plus grand fabricant de vaccins au monde, de reprendre son lot de vaccins AstraZeneca envoyé plus tôt, rapporte le média indien The Economic Times.

Ce lot d’un million de vaccins a été envoyé par le SSI en février, tandis qu’un autre lot de 500.000 doses est en train d’arriver sur le sol sud-africain, précise le journal.

Précédemment, le ministre de la Santé du pays avait déjà fait savoir que le pays pourrait rendre ses vaccins AstraZeneca.

Pour le moment, l’Afrique du Sud opte pour le vaccin Johnson & Johnson mais n’a pas encore entamé sa campagne de vaccination.

Protection «minimale»

L'Afrique du Sud a suspendu son programme de vaccination le 7 février suite à la publication d'une étude de l'université du Witwatersrand, à Johannesburg, révélant une efficacité «minimale» contre les formes légères du variant sud-africain du Covid-19.

Selon les données de la phase III des essais cliniques, le vaccin AstraZeneca est efficace à 76%. Le laboratoire britannique a obtenu une autorisation de mise sur le marché conditionnelle ou d’urgence de son vaccin dans plus d’une cinquantaine de pays. La veille, le vaccin d'AstraZeneca avait été homologué d’urgence par l’OMS, ce qui ouvre la voie à la vaccination des habitants des pays défavorisés et privés jusque-là d'immunisation.

Le gouvernement sud-africain avait imposé un confinement de mars à mai 2020 et l’a réintroduit en décembre. Le pays espère vacciner 40 millions de personnes, soit les deux tiers de sa population. Selon des données du 15 février, l’augmentation journalière de cas confirmés du Covid dans le pays est de 5.980, au total le pays compte 272.302 cas confirmés, plus de 10.000 morts sont à déplorer.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала