Il se déguise en gendarme et annonce le couvre-feu d’une manière originale dans un village du Finistère

Finistère - Sputnik France, 1920, 17.02.2021
Un comédien déguisé en gendarme traverse presque tous les soirs à vélo un village du Finistère pour informer les habitants de l’approche de l’heure du couvre-feu.

Même si la crise sanitaire a annulé toutes les activités de ce comédien, il ne perd pas le moral et, grimé en gendarme, arpente presque chaque soir à partir de 17h30, les rues du village de Lampaul-Plouarzel, dans le Finistère, pour rappeler aux habitants l’imminence du couvre-feu.

«Ça va être tout noir», énonce-t-il en boucle dans son mégaphone, reprenant la phrase tirée d’un film d'Alain Chabat.

Et comme dans le film, il reçoit en réponse: «Ta gueule!»

Avec l’instauration, le 16 janvier 2021, d’un couvre-feu avancé dès 18h00 sur l'ensemble du territoire métropolitain, «ça m'a énervé qu'on nous limite encore des libertés», a expliqué l’homme à France Bleu.

Il a ajouté que pendant le premier confinement, les habitants s’étaient vu interdire d’aller au bord de la mer «alors que c'est quelque chose qui est dans notre quotidien».

«Donc oui, c'est pour dire que y'en a marre de ces décisions parisiennes qui nous imposent des choses qui n'ont pas lieu d'être ici, au fin fond du Finistère», a-t-il résumé.

Un précédent

Il faut dire que l’idée n’est pas tout à fait nouvelle. En effet, la réplique culte avait été précédemment citée par un Rouennais l’année dernière, mais au cours d’une seule soirée.

Membre d'une troupe de théâtre locale baptisée Still Kiddin, il a marché dans les rues de la ville le 17 octobre en répétant cette phrase, une lampe torche à la main, s’adressant à des passants ou à des gens attablés en terrasse, juste avant le couvre-feu qui débutait alors à 21h00.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала