Coup d’État en Birmanie: qui tire les ficelles?

En Birmanie, l’armée s’est emparée de tous les leviers du pouvoir le 1er février. Ce putsch cache-t-il une ingérence étrangère? Décryptage de Pierre Picquart, expert de la Chine et du monde chinois, au micro de Rachel Marsden.

Pour le moment, les grandes puissances n’inclinent guère à agir aux côtés du peuple birman, lequel semble rejeter massivement le putsch qui a renversé le gouvernement d’Aung San Suu Kyi le 1er février.

Pierre Picquart, analyse la situation pour le Désordre mondial. Il est docteur en géopolitique et en géographie humaine à l’université de Paris-VIII, essayiste spécialiste des conflits, du développement humain, de l’immigration, de l’Asie, de l’Afrique, de la Chine et du monde chinois.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала