Josep Borrell confirme l'élargissement des sanctions européennes contre la Russie

© Sputnik . Alexeï Maïchev / Aller dans la banque de photosAction des partisans de Navalny avec des lampes de poche allumées sur fond de Kremlin, le 14 février 2021
Action des partisans de Navalny avec des lampes de poche allumées sur fond de Kremlin, le 14 février 2021 - Sputnik France, 1920, 22.02.2021
L'UE élargira ses sanctions visant la Russie en raison de la situation de l'opposant Alexeï Navalny, a annoncé le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell.

L'Union européenne se prépare à durcir ses sanctions contre Moscou en réaction à l'affaire Navalny, a fait savoir ce lundi 22 février Josep Borrell, Haut représentant de l'UE pour les Affaires étrangères.

«En réponse aux évènements autour de la situation de M.Navalny, nous sommes parvenus à un accord politique en vue d'imposer des mesures restrictives à l'encontre de personnes responsables de son arrestation, sa condamnation et sa persécution», a déclaré M.Borrell lors d'une conférence de presse.

Selon lui, la préparation des nouvelles mesures prendra environ une semaine.

Revenu en Russie en janvier d'une convalescence en Allemagne après un empoisonnement dont il accuse le Kremlin, Alexeï Navalny a été arrêté dès son arrivée avant d'écoper de deux ans et demi d'emprisonnement.

La CEDH demande la libération de l'opposant

L'arrestation et la condamnation de M.Navalny ont suscité une vague de protestations à travers la Russie. Au cours de manifestations non-autorisées qui ont eu lieu dans plusieurs villes du pays, des centaines de personnes ont été interpellées. Près de 90 enquêtes pénales ont été ouvertes contre leurs participants et organisateurs présumés.

Plus tôt dans la semaine, la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) a demandé la libération d'Alexeï Navalny, arguant d'un risque pour sa vie. Moscou a rejeté dette décision.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала