Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un réacteur d’un autre Boeing se déchire en plein vol au Japon – vidéo

CC BY-SA 2.0 / Alan Wilson / Boeing 777-246ER ‘JA704J’ Japan AirlinesUn Boeing 777 de Japan Airlines (archive photo)
Un Boeing 777 de Japan Airlines (archive photo) - Sputnik France, 1920, 23.02.2021
S'abonner
Quelques mois avant que des pièces de moteur perdues par un Boeing ne pleuvent sur la ville américaine de Denver, un incident similaire a été filmé par un passager d’un autre Boeing au-dessus du Japon.

Une vidéo de 2020 montrant un Boeing en train de perdre un panneau moteur en plein vol a refait surface sur Internet après l’incident du 20 février impliquant un Boeing 777 d’United Airlines à Denver.

La vidéo a été faite le 4 décembre par le producteur de musique Naru Kurokawa, 40 ans, lors de son voyage à bord d’un Boeing 777-200 de Japan Airlines (JAL) reliant Naha, à Okinawa, à Tokyo, indique le journal The Daily Mail.

​​L’avion a dû effectuer un atterrissage d’urgence à Naha où les experts ont constaté des dommages sur son moteur gauche.

​​Selon le ministre japonais des Transports, il s’agit d’un moteur de la même série que celui impliqué dans l’incident de Denver.

Deux pluies de débris d’avion du 20 février

Le 20 février, un Boeing 777-200 d’United Airlines à destination de Honolulu (Hawaï) avec 231 passagers et 10 membres d'équipage à bord, a perdu des pièces de moteur, dont certaines de grande taille, au-dessus de Broomfield, une banlieue de Denver.

​Les experts ont par la suite constaté des dommages sur une pale creuse du réacteur Pratt&Whitney PW4000-112.

​Après l’incident, l’avionneur américain a recommandé d’immobiliser les 128 appareils dans le monde équipés de ces moteurs. Selon le Bureau national américain de la sécurité des transports (NTSB), la piste de la «fatigue du métal» est privilégiée dans l’enquête.

​Le même jour, un incident identique a aussi eu lieu en Europe. Un Boeing 747-400 à destination de New York a perdu plusieurs pièces de moteur au-dessus des Pays-Bas, blessant deux personnes et endommageant des bâtiments et voitures à Meerssen, dans la province de Limbourg. Selon Air Journal, le moteur endommagé était un Pratt&Whitney PW4056.

Pannes de moteurs impliquant des Boeing

En mars 2020, un Boeing 787-9 Dreamliner d'All Nippon Airways (ANA) a perdu un morceau du panneau moteur N°2 après son décollage depuis l'infrastructure de Narita. La pièce manquante a été découverte lorsque l'avion est rentré à Tokyo depuis Shanghaï, selon le site spécialisé Airlive. Le fragment, qui mesurait 30x15 cm, était tombé dans un jardin à proximité de l'aéroport.

En décembre 2019, un Boeing 767-300 d’ANA à destination de Tokyo avait dû rentrer à l’aéroport de Fukuoka  après que son moteur droit a pris feu. Aucune des 278 personnes à bord n’avait été blessée.

Selon les médias spécialisés, le moteur endommagé était un General Electric CF6.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала