Crise énergétique au Texas: «On ne doit jamais dire que ça ne peut pas arriver chez nous»

Malgré la désastreuse pénurie électrique qui a frappé le Texas, le Président Biden envisagerait des sanctions contre le projet de gazoduc russo-européen Nord Stream 2. Menace-t-il la sécurité énergétique européenne? Analyse de Francis Perrin, président de SPE (Stratégies et Politiques Énergétiques), pour le Désordre mondial.

Pourquoi l’Administration Biden s’en prendrait-elle à un gazoduc entre l’Europe et la Russie tandis que l’état phare de l’énergie américaine, le Texas, souffre d’une crise d’approvisionnement mortelle?

Francis Perrin, président de SPE (Stratégies et Politiques Énergétiques), chercheur associé au Policy Center for the New South à Rabat et directeur de recherche à l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS), analyse cette situation paradoxale au micro de Rachel Marsden:

«Par rapport à ce projet [Nord Stream 2, ndlr], l’Administration Biden essaie de négocier un certain nombre de concessions du côté allemand en échange de certaines concessions du côté américain qui pourraient faire que les entreprises allemandes seraient épargnées.»
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала