«Je me serais fait enterrer avec Hercule», témoigne le propriétaire du sanglier de 10 mois abattu – vidéo

Un sanglier - Sputnik Afrique, 1920, 26.02.2021
Le propriétaire du sanglier apprivoisé Hercule, qu’un chasseur avait tué à bout portant en 2019 et dont la vidéo a refait surface cette semaine, a dénoncé devant Cyril Hanouna «l’omerta» des témoins qui ont préféré ne rien lui dire.

Invité par Cyril Hanouna le 25 février, le propriétaire du sanglier apprivoisé Hercule, tué en 2019 par un chasseur, s’est livré sur le drame qu’il a vécu en direct sur Touche pas à mon poste.

Condamnant «un geste pas pardonnable» effectué alors que l’animal cherchait son maître en faisant des câlins aux personnes rencontrées, Alain Martin s’est particulièrement révolté contre le silence qu’ont gardé les témoins:

«Il y a une omerta au niveau de la chasse, l'acte s'est produit devant plusieurs témoins, devant des gens qui connaissent le parc, qui connaissaient Hercule et qui savent l’amour que je peux avoir pour les animaux. Et personne n’a rien dit».

«Je me serais fait enterrer avec Hercule»

M.Martin, propriétaire d’un domaine privé de 170 hectares exclusivement réservé aux animaux sauvages, avait élevé Hercule au biberon. La vidéo de sa mise à mort en 2019 a été rendue publique par le journaliste Hugo Clément dans un reportage intitulé «Des animaux braconnés dans un parc privé».

«Je me serais fait enterrer avec Hercule tellement que je l'aimais. C’est dingue, j'ai 60 ans... […] Les gens qui aiment les animaux peuvent ressentir ce que j'ai pu ressentir pour Hercule. Vous savez un animal il vous donne tout», a-t-il déclaré, toujours ému.

La plainte de M.Martin pour mise en danger de la vie d'autrui a été classée sans suite. Cependant, après la diffusion des images, une enquête a été demandée par la ministre de la Transition Écologique en lien avec l’affaire.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала