Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Anne Hidalgo réitère son opposition à un confinement de Paris le week-end

© Sputnik . Dominique Butin / Aller dans la banque de photosParis, Louvre
Paris, Louvre - Sputnik France, 1920, 01.03.2021
S'abonner
La maire de Paris Anne Hidalgo a exprimé son «désaccord» avec la proposition du gouvernement de confiner Paris et sa petite couronne le week-end.

Pour Anne Hidalgo, l’idée de confiner la capitale le week-end est «difficile» et «inhumaine», a-t-elle rappelé ce lundi 1er mars lors d'une déclaration après s'être réunie avec les maires d'arrondissement, la préfecture de police et l'Agence régionale de santé (ARS).

«Une proposition que je trouve difficile, dure, voire même inhumaine», a souligné la maire de la capitale lors d'un point presse, alors que cette mesure a été appliquée le week-end dernier à Nice et à Dunkerque.

Confronté à l’aggravation de l’épidémie de Covid-19 et à la poussée du variant anglais, l'exécutif a placé, jeudi dernier, 20 départements en «surveillance renforcée», dont Paris et ceux de l’Île-de-France.

Concernant la proposition de confiner la capitale pendant trois semaines faite jeudi soir par le premier adjoint à la Mairie de Paris, Anne Hidalgo a fait savoir que «cette solution est sur la table et on aurait tort de considérer qu'il faut l'écarter».

Une série de propositions

«Mais ce n'est pas une hypothèse sur laquelle nous avons travaillé. Les propositions que je formule c'est "non au confinement le week-end", du fait des caractéristiques de la ville parisienne, du fait que beaucoup de gens vivent dans des petits appartements», a-t-elle expliqué.

Mme Hidalgo a, en outre, formulé une série de propositions afin de mieux lutter contre la pandémie comme donner la possibilité aux enseignants de faire cours en extérieur «toutes les fois que ce sera possible» et de mettre à disposition squares et jardins publics qui pourront être aménagés.

Elle a également proposé d'ouvrir des lieux supplémentaires pour les étudiants afin qu'ils puissent «réviser au calme». En plus des bibliothèques, elle propose d'ouvrir des espaces dans les musées, les théâtres, les maisons citoyennes ou encore les gymnases.

La maire de Paris a en outre demandé au gouvernement de multiplier par quatre les quantités de vaccins dans la métropole parisienne.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала