Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

«Je cherchais presque à me faire contrôler»: une journaliste passe la frontière allemande en Moselle

© AFP 2021 JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGENfrontière allemande en Moselle, le 1 mars 2021
frontière allemande en Moselle, le 1 mars 2021 - Sputnik France, 1920, 02.03.2021
S'abonner
Afin d’entrer en Allemagne depuis la Moselle, frontière classée par Berlin comme «zone à forte circulation» des variants, tous doivent présenter un test PCR ou antigénique négatif depuis ce mardi matin. Un correspondant d’Europe 1 s’est rendu sur place et n'a eu aucun mal à franchir la frontière deux fois.

Toute personne - quelle que soit sa nationalité - qui entre en Allemagne depuis la Moselle doit désormais fournir un test Covid-19 PCR ou antigénique négatif de moins de 48 heures. Comment les contrôles s’effectuent-ils? Pour le découvrir, une correspondante d’Europe 1 s'est glissée dans la peau d'un travailleur frontalier pour une matinée.

«Je ne me suis pas faite contrôler. Je suis partie de Sarreguemines, en Moselle, vers 6 heures du matin en direction de Sarrebruck, en Allemagne. Là-bas, il y a une grande usine ZF qui emploie près de 9.000 personnes, dont un quart de travailleurs frontaliers», a-t-elle commencé son récit.

Selon la journaliste, elle y a rencontré un technicien qui est arrivé en même temps qu’elle sur le parking. Lui non plus ne s'est pas fait contrôler: «Je viens de Forbach. Je suis passé par l'autoroute, il n'y a eu aucun contrôle. Au cas où, j'avais fait un test antigénique hier [lundi, ndlr] et j'en refais un demain histoire d'être dans les clous pour ne pas être embêté», a-t-il indiqué.

«Cela ne signifie pas qu'il n'y a pas de contrôles»

Après sa rencontre avec cet ouvrier, la correspondante est retournée en France pour revenir en Allemagne par une autre route vers 7 heures du matin. «En fait, je cherchais presque à me faire contrôler! Résultat: toujours aucun policier», dit-elle. Et de mettre en garde:

«Alors attention, cela ne signifie pas qu'il n'y a pas de contrôles. La police allemande a prévenu qu'elle ne se posterait pas systématiquement aux frontières, mais qu'elle contrôlerait de manière aléatoire dans toute la zone frontalière

«Zone à forte circulation»

Dans un communiqué diffusé le 28 février, la préfecture de la Moselle a annoncé des mesures à la frontière avec l'Allemagne. Outre un test Covid-19 négatif, il faut également une «obligation de déclaration électronique à chaque entrée sur le territoire allemand» ou, à défaut, sur papier libre. Ces mesures ont été prises quelques heures après la décision de Berlin de classer la Moselle en «zone à forte circulation» des variants sud-africain et brésilien du Covid-19.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала