Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le parti au pouvoir en Allemagne veut assouplir le régime des visas avec Moscou

Berlin - Sputnik France, 1920, 02.03.2021
S'abonner
Le Parti social-démocrate allemand, qui fait partie du gouvernement de coalition dirigé par Angela Merkel, a présenté un projet de programme électoral qui prévoit notamment d’alléger le régime des visas avec la Russie.

Berlin devrait assouplir le régime des visas avec la Russie pour encourager les échanges jeunesse; cela fait partie du programme électoral présenté par le Parti social-démocrate (SPD) en prévision des élections au Bundestag.

«Malgré toutes les critiques à l'égard de la Russie, nous comptons sur la volonté de la Russie d'engager le dialogue et la coopération. La paix en Europe n'est pas possible en dépit de, mais seulement avec la Russie. Les contacts avec la société civile sont un élément précieux de nos relations avec la Russie, et nous voulons les soutenir et élargir, y compris en facilitant le régime des visas pour les échanges jeunesse», indique le document, qui a été publié sur le site Internet du parti.

Le SPD s’est prononcé pour une nouvelle politique commune et cohérente de l’UE à l’égard de la Russie:

«Il est très clair qu'il est dans l’intérêt de l’Allemagne et de l’Europe d’avancer avec la Russie sur les questions de sécurité commune, de désarmement et de contrôle des armements, ainsi que sur la protection du climat, le développement durable, l'énergie et la lutte contre les pandémies».

Les auteurs du programme rappellent les problèmes actuels des relations entre Berlin et Moscou: la situation autour de la Crimée et du Donbass, les «cyberattaques contre le Bundestag allemand» pour lesquelles la Russie nie toute implication, et l’incident avec le blogueur et opposant russe Alexeï Navalny.

Législatives en Allemagne

Le programme électoral devrait être examiné lors du prochain congrès du SPD, le 9 mai.

Les prochaines législatives, qui se tiendront en Allemagne le 26 septembre, conduiront à la formation d’un gouvernement sans Angela Merkel.

Le vice-chancelier et ancien maire d’Hambourg, Olaf Scholz, 62 ans, qui dirige actuellement le ministère des Finances au sein du gouvernement Merkel, s’est récemment dit prêt à être placé à la tête du gouvernement.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала