Les centaines d’écolières enlevées au Nigéria ont été libérées

Une école - Sputnik France, 1920, 02.03.2021
Les hommes armés qui avaient enlevé vendredi des écolières dans leur pensionnat à Jangebe, ville du nord-ouest du Nigeria dans l'État de Zamfara, ont relâché les jeunes filles, a annoncé mardi via Twitter le gouverneur local.

Le nombre total de filles enlevées est de 279, a ajouté le gouverneur. Une trentaine d'adolescents enlevés de leur école mi-février dans un État voisin avaient été libérés samedi.

Après une réunion au siège du gouvernement à Gusau, les filles ont été emmenées dans des camionnettes pour des examens médicaux avant d'être réunies avec leurs familles. Elles semblaient calmes et étaient âgées de 10 ans et plus, selon un reporter de l’Associated Press.

Les autorités avaient initialement évoqué le chiffre de 317 jeunes filles qui manquaient à l'appel après l'attaque de ce pensionnat dans la nuit de jeudi à vendredi.

Le Président Muhammadu Buhari, décrié pour la situation sécuritaire catastrophique dans le nord du Nigeria dont il est originaire, a exprimé sa «joie immense», dans un communiqué publié aux premières heures mardi matin.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала