Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le confinement le week-end s'étend à l'ensemble du Pas-de-Calais

CC BY-SA 2.0 / Flickr / Mortimer62 / Calais - Centre ville
Calais - Centre ville - Sputnik France, 1920, 04.03.2021
S'abonner
Pour endiguer la propagation du coronavirus dans la région, un confinement le week-end sera instauré à partir de ce samedi matin dans le Pas-de-Calais, à l’instar de Nice et de Dunkerque, a annoncé ce jeudi 4 mars Jean Castex, précisant que trois départements supplémentaires - les Hautes-Alpes, l'Aisne, l'Aube - sont placés en vigilance renforcée.

Constatant une situation sanitaire préoccupante dans le département du Pas-de-Calais, le Premier ministre a annoncé ce jeudi 4 mars que l’ensemble du territoire sera confiné le week-end à partir de ce samedi matin.

Le Pas-de-Calais rejoint ainsi Nice et Dunkerque où la même mesure a été décidée la semaine dernière.

Jean Castex a notamment constaté que le taux d'incidence du Covid-19 était «en progression très rapide» dans ce département, à savoir de «23 % au cours des sept derniers jours». Il «dépasse dorénavant le seuil des 400 pour 100.000, soit presque deux fois la moyenne nationale», a-t-il précisé.

De plus, «le niveau de saturation des services de réanimation» du département «se situe au plus haut de tous les départements français».

Comme seconde mesure pour lutter contre le virus dans le département, le Premier ministère a annoncé que «les grandes surfaces commerciales non alimentaires de plus de 5.000 m2 seront fermées».

D'autres départements en surveillance renforcée

En raison de la progression du virus, le gouvernement a placé trois nouveaux départements sous surveillance renforcée.

«Trois autres départements - les Hautes-Alpes, l'Aisne et l'Aube - ont connu une progression telle depuis une semaine qu'ils ont franchi le seuil de 250 [cas positifs] pour 100.000 [habitants] et s'ajoutent donc à la liste des 20 départements placés sous surveillance renforcée», a déclaré le Premier ministre.

Le Premier ministre a en outre invité «les habitants des 23 départements à risque à ne pas sortir, autant que possible, de leur département ou de leur région s’agissant des départements franciliens».

Dans ces «départements à risque», les centres commerciaux non alimentaires de plus de 10.000 m2, en plus de ceux supérieurs à 20.000 m2 comme jusqu'à présent, seront fermés.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала