Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une œuvre de Banksy devient la première à être brûlée en ligne et transformée en actif numérique – vidéo

© AFP 2021 BEN STANSALLOeuvre de Banksy "Love is in the Bin"
Oeuvre de Banksy Love is in the Bin - Sputnik France, 1920, 04.03.2021
S'abonner
Acheté par la société de blockchain Injective Protocol pour 95.000 dollars, un tableau de Banksy a été brûlé en direct à Brooklyn. Son image digitale a été immédiatement créée via la technologie de la blockchain, devenant le premier cas connu de transformation d’une œuvre d’art physique en actif numérique, rapporte la société à CBS News.

Une société de blockchain a acheté une œuvre de Banksy, artiste britannique dont l’identité est secrète, pour 95.000 dollars [environ 78.900 euros] pour la brûler en ligne et la transformer en actif numérique, indique CBS News.

Baptisée «Morons (White)», cette œuvre en noir et blanc représente une vente aux enchères d’objets d’art. Signé par le célèbre artiste de street art, le tableau a été certifié par Pest Control, unique organisation qui confirme l’authenticité de Banksy. 500 copies de cette œuvre existent.

Événement tenu en secret

Son ancien propriétaire, la Taglialatella Gallery de New York, a confirmé le prix de vente auprès de la chaîne de télévision. La galerie n’était cependant pas informée de l’intention de l’acheteur, la compagnie Injective Protocol, de détruire le tableau.

Cet événement a eu lieu dans un endroit inconnu à Brooklyn et a été diffusé en ligne sur le compte Twitter spécial BurntBanksy et sur YouTube.

Quelques instants après que le tableau a été réduit en cendres, des employés d’Injective Protocol ont créé une image digitale de l’œuvre d’art via la technologie de la blockchain, soit un jeton non fongible, ou NFT.

C’est le premier cas connu de transformation d’une œuvre d’art ayant existé physiquement en un actif virtuel, d’après les dires de Mirza Uddin, représentant de la société de blockchain, cité par CBS News.

Destruction précédente de l’un de ses tableaux

«Pour nous, cette destruction par le feu est une expression de l’art en lui-même», a-t-il estimé auprès de la chaîne.

«Nous avons intentionnellement choisi une œuvre de Banksy car il avait déjà déchiqueté l’une de ses œuvres via un appareil de destruction de documents, lors d’une vente aux enchères», a pointé M.Uddin.

Il fait référence au tableau «La Petite Fille au ballon», l’une des œuvres les plus connues de Banksy, qui s’est autodétruit tout juste après avoir été vendu chez Sotheby’s pour un peu plus d’un million de livres sterling.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала